Le président des victimes de la crise post-électorale 2010-2011, Issiaka Diaby sera devant le tribunal correctionnel du Plateau mercredi, pour des faits de violence, voie de faits, faux et usage de faux.

 

Le très controversé président du collectif des victimes de la crise post-électorale de 2010-2011, Issiaka Diaby et sept (7) autres coaccusés comparaîtront ce mercredi 10 novembre 2021 devant le Tribunal correctionnel d’Abidjan-Plateau.

En effet, selon des sources judiciaires, Issiaka Diaby et ses coaccusés sont assignés en justice par les opérateurs économiques indiens et libanais et les entreprises dont les noms suivent, à savoir, Chaabi Wasssim, Raja Chandra Sekaran ainsi que l’entreprise métallique Fer Ivoire pour des faits de violence, voie de fait, faux et usage de faux escroquerie, maltraitance et exploitation de travailleurs.

 

A LIRE AUSSI://«AFFAIRE GBAGBO DOIT ALLER EN PRISON » : Gbagbo rentre triomphalement et met hors-jeu Issiaka Diaby depuis l’aéroport

 

Issiaka Diaby, il faut le rappeler, est connu pour son irréductible opposition au retour au pays de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. Par ailleurs, il passe totalement inaperçu depuis le retour effectif de l’ex-président ivoirien le 17 juin dernier.

 

HG

 

Commentaires