BOUAFLE : le Maire Léhie Bi Lucien décédé dans un accident sur l’axe Bouaflé Yamoussoukro, son garde de corps dans le Coma

Après le Maire Adjé Dominique, décédé le 16 mai 2020, la région de la Marahoué vient de perdre un de ses illustres fils, en la personne du maire Lehie Bi Lucien.

 

En effet le maire Lehie Bi Lucien est décédé dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 novembre 2021 alors qu’il se rendait à Yamoussoukro chez lui après une journée pleine en compagnie de ses administrés à qui il avait apporté son soutien quelques heures avant dans le cadre d’une veillée cultuelle.  Son véhicule aurait fait une sortie de route après zata,  un village situé dans la commune de Yamoussoukro.

C’est le lieu de souligner que le maire Lehie Bi Lucien avait une résidence à Yamoussoukro où il trouvait repos et réconfort familial. Le drame s’est produit au petit matin alors qu’il cherchait à rejoindre ce cocon familial.

C’est donc une région de la Marahoué meurtrie qui s’est réveillée sans mot ce matin avec cette tragique nouvelle la mort du  maire de la commune de Bouaflé. S’il est mort sur le champ, le garde de corps serait dans le coma à l’hôpital de Yamoussoukro où il a été transféré des suites de l’accident.

 

A LIRE AUSSI://BOUAFLE/JOURNÉE INTERNATIONALE/COVID : Nassénéba TOURÉ salue les efforts des femmes des coopératives et promet les accompagner dans la création d’une usine

 

« C’est à 5h47min que j’ai reçu le coup de fil d’un serviteur de DIEU, m’annonçant le décès par accident du premier Magistrat de la cité du “Violet blanc ” », explique le correspondant de civnewsafrik.net à Bouaflé.

“Par la suite, c’est le message du chargé de communication du maire, Aziz de Faladja, qui corse l’addition par son témoignage et établit la triste nouvelle », a ajouté le correspondant.

Quant aux circonstances de l’accident, civnewsafrik.net y reviendra.

 

Avec Oumeakov YAO, correspondant de à Bouaflé

Commentaires