DÉCÈS TRAGIQUE DU MAIRE LEHIE BI : le Président BEDIE dépêche un émissaire à Bouaflé ; les circonstances du décès connues

C’est dans une atmosphère de tristesse et de deuil que le secrétaire exécutif en chef du PDCI, Maurice Kakou GUIKAHUÉ, dépêché par le président Henri Konan Bédié, et qu’accompagnait une forte délégation de sept personnes, est arrivé à Bouaflé prendre sa part de deuil et celui du PDCI au lendemain de l’annonce de la triste nouvelle du décès du maire Maire Lucien LEHIE BI, un élu du PDCI. Il a été accueilli, ce vendredi 19 novembre 2021, à la salle de mariage de la Mairie de Bouaflé.

 

Après le traditionnel “Akwaba”, le Chef de ladite délégation, le professeur Maurice Kakou GUIKAHUÉ a pris la parole pour exprimer les sentiments les plus attristés et de compassion, au nom du Président du PDCI en ces termes : “La Côte d’Ivoire vient  de perdre un grand homme, un homme de qualité et de valeur. Car sur le plan politique, il est le délégué communal du PDCI. Sur le plan républicain, c’est le Maire de la Commune de Bouaflé. Au plan professionnel, il est médecin et Directeur départemental de la Santé de Zuénoula”.

Et d’ajouter : “ Nous sommes venus vous dire “yako” .Soyez forts, soyez dignes dans ces durs moments. Soyez soudés dans ce deuil entre vous les Adjoints au Maire,  entre les Conseillers municipaux également.”

Il faut noter que que la Cité du Violet-Blanc a perdu d’une façon tragique son Maire par accident, il y a de cela 24 heures, entre Bouaflé et Yamoussoukro, dans la nuit du 17 au 18 novembre  2021.

 

A LIRE AUSSI://BOUAFLE : le Maire Léhie Bi Lucien et son garde de corps sont décédés dans un accident sur l’axe Bouaflé Yamoussoukro

Ce matin, l’atmosphère générale de la ville était très lourde d’émotions. Le marché n’a pas connu son rythme  habituel depuis hier : plusieurs groupes de personnes se sont formés et ont défilé dans les principales rues jusqu’à son domicile. Même les administrations ont connu, dans leur grande  majorité, un réel fonctionnement au ralenti. Une seule actualité sur les lèvres : le décès du très populaire Maire  Lucien LEHIE BI.

Si mademoiselle K.L, dit n’avoir pas pu prendre son bain habituel, tellement attristée par la nouvelle du décès; B.H a eu cette réaction : “est-ce que tu sais que je n’ai pas mangé depuis hier? Et comment le pouvais-je ? Il faut que ceux qui l’ont devancé lui disent que son temps n’est pas encore arrivé pour qu’il  retourne à la vie. C’est mon souhait”. Autrement dit le fait de savoir le corps du  Maire dans une morgue ne passe encore.

 

LES CIRCONSTANCES D’UN DECES TRAGIQUE

Il faut rappeler que Docteur Lehie Bi Lucien Kribou, maire de la Commune de Bouaflé,  avait quitté Bouaflé, cette nuit du mercredi 16 au jeudi 18 novembre, pour la capitale politique, Yamoussoukro,   en  Compagnie de  son  chef  de  Protocole,  Kouassi N’Guessan Jean-Baptiste. Et ce à bord d’un véhicule Toyota Hilux immatriculé 0682 WWO, de couleur violet. A la hauteur de Dayaokro, le maire, au volant de son véhicule, percute un car de transport en commun calciné depuis le dimanche 14/11/2021 et demeuré stationné sur le côté droit de la voie.

Il est projeté par le choc sur le côté gauche, avant d’entrer en collision avec un camion de Transport de marchandises de couleur blanche, immatriculé 1392 KC 0 I, de marque DAF, type XL qui venait dans le sens inverse en provenance de Yamoussoukro.

Il faut noter que le conducteur du camion est introuvable pour l’heure. Le corps sans vie du maire a été enlevé et conservé par les pompes funèbres à IVOSEP/ Yamoussoukro. Le chef du protocole blessé et dans un état conscient a été transporté par les sapeurs-pompiers au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Yamoussoukro. Le Constat de l’accident a été effectué par la gendarmerie. Une information a été ouverte dans les registres Sous-OP N°4080/Pu-Bfle du 18/ 11/2021 à 02h37mn.

 

Oumeakov YAO, correspondant régional

 

Commentaires