PPA-CI/ GBAGBO A OUATTARA : ‘’ Tu libères le civil et le militaire reste là bas, pourquoi ? J’ai plaidé, on ne m’a pas assez entendu. Je vais plaider jusqu’à ce qu’on m’entende’’

Lors de sa prise de parole ce lundi 22 novembre 2021 au cours du premier secrétariat général du PPA-CI, l’ancien président Laurent Gbagbo s’est longuement attardé sur la question de la détention prolongée des prisonniers militaires incarcérés à l’occasion de la crise post-électorale 2010-2011. Il dit d’ailleurs ne pas comprendre leur détention injustifiée.

 

Laurent Gbagbo semble plus que jamais décidé à lutter pour faire sortir ses compagnons civiles et militaires détenus à l’occasion de la crise post-électorale de 2010-2011. Il l’a fait savoir ce lundi 22 novembre 2021 au cours du premier secrétariat général de sa nouvelle formation politique.

C’est d’ailleurs ce qu’il a expliqué par son choix de rajeunir l’équipe dirigeante du parti à plus de 75% de jeunes car dit-il, il veut consacrer son temps à mener d’autres combats, notamment le combat pour la libération des prisonniers et particulièrement les prisonniers militaires:  ‘’ Koua Justin est libre mais ce n’est pas assez. Et les prisonniers militaires ?’’ s’est-il interrogé.

 

A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/PPA-CI : voici la liste des membres des différentes organes du nouveau parti de Laurent Gbagbo 

 

Laurent Gbagbo dit ne pas comprendre que dix (10) après la crise post-électorale, que des militaires soient toujours en prison alors que la personne qui leur donnait des ordres, (allusion faite à sa personne)  est libre.  ‘’Pourquoi il y a des prisonniers militaires dans notre pays aujourd’hui ? Pourquoi ? Je n’accepte pas ce que je ne comprends pas. Or ça je ne comprends pas’’, a-t-il lancé.

Il ajoute ensuite que le militaire n’agit jamais de son propre gré.  Le militaire agit toujours sur ordre de sa hiérarchie qui est civile et politique. ‘’Un militaire est fait pour obéir aux ordres de la hiérarchie qui est civile et politique. Donc le militaire qui est là, qui répond aux ordres du civil que tu arrêtes; ça suffit. Mais tu arrêtes le militaire dont le rôle est d’obéir, ça ne signifie plus rien’’, s’est-il offusqué.

 

A LIRE AUSSI://PPA-CI : Voici les éléments d’identification du parti de Laurent Gbagbo

 

Par ailleurs, il trouve incongru que le civil auprès de qui le militaire prend des ordres, soit libéré et que ce dernier lui, soit toujours dans les geôles. ‘’ Tu libères le civil et le militaire reste là bas, pourquoi ?’’ s’est interrogé une fois de plus Laurent Gbagbo.

C’est au regard de tout ce qu’il considère comme une injustice, que l’ex Président veut jeter toutes ses forces pour faire droit aux militaires qui, selon lui, n’ont plus leurs places en prison parce qu’ils faisaient normalement ce qui leur était demandé, obéir et défendre. C’est pourquoi il affiche sa détermination à importuner le pouvoir jusqu’à ce qu’il obtienne gain de cause. ‘’ Je suis venu, j’ai plaidé, on ne m’a pas assez entendu. Je vais plaider jusqu’à ce qu’on m’entende’’.

 

HG

 

 

Commentaires