BOUAFLE/VACCIN/CANCER DU COL DE L’UTÉRUS : la prévention chez les filles de 9 à 14 ans, une réalité dans la Marahoué?

Tout porte à le croire que la prévention du cancer chez les filles de 9 à 14 ans est une réalité  dans la Marahoué. Car le lundi 22 novembre 2021 dans les locaux de la Direction Régionale de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Bouaflé, une équipe composée de messieurs KOHO Bilé Sylvain et YEO Gona,  respectivement Superviseur à la Direction de la Coordination du Programme Élargi de Vaccination(DCPEV) et Coordinateur du Programme Elargi de Vaccination (PEV) de la Direction Départementale de la Santé(DDS) de Bouaflé, a largement exposé sur ledit sujet.

 

En effet, selon M. KOHO, un vaccin contre le cancer du col de  l’utérus a été trouvé en 2019. Lequel donne espoir à la gente féminine qui  pourra désormais  se prémunir contre ce fléau. Il est entièrement gratuit et est à deux doses. La deuxième dose est administrée six mois après la première. Mais pour le moment ce vaccin est destiné uniquement aux filles de 9 à 14 ans.

A la question de savoir, pourquoi cette prévention commence-t-elle par les plus jeunes ?

“En réalité le cancer du col de l’utérus ne peut être efficacement soigné s’il n’a  été détecté précocement. C’est une pathologie qui tue d’une manière silencieuse. Donc nous commençons par la tranche d’âge de 9 à 14 ans, en ce sens qu’à 9 ans, cet organe  n’a pas encore subi d’agression, donc il est intéressant que ces jeunes filles soient protégées dès leur jeune âge  ” a-t-il expliqué.

Une autre source bien introduite a affirmé que  ce vaccin est efficace à 100% pour cette tranche d’âge.

 

A LIRE AUSSI://BOUAFLE/DECES Dr LUCIEN LEHIE BI : les hommages de la population au digne Fils de la Marahoué, disparu tragiquement

 

Quant à M. YEO Gona, il a indiqué le choix des DRENA pour cette campagne de vaccination en ces termes : “ Quand on regarde cette tranche d’âge, vous êtes les premiers à être en contact avec  elle; et celle-ci  vous comprend mieux. Et on les retrouve sur place chez vous. Voilà pourquoi nous voulons impliquer les DRENA, les Inspecteurs de l’Enseignement du Préscolaire et du Primaire (IEPP) et les enseignants. Nous voulons atteindre un taux de vaccination de plus de 95 %, car la première campagne du genre a été un échec.”

Il faut préciser qu’il s’agit  d’une campagne de rattrapage qui court du 22 au 29 novembre 2021.

Par ailleurs, il faut souligner que cette opération ne concerne pas  uniquement les élèves mais toutes les jeunes filles de cette tranche d’âge, en Côte d’Ivoire.

Il faut rappeler que ” l’utérus est l’organe reproducteur principal chez une femme. Il est destiné à recevoir l’ovule fécondé afin d’assurer le développement du fœtus…

Le cancer du col de l’utérus est une tumeur localisée au niveau de la muqueuse utérine. Cette pathologie survient après une exposition prolongée à des virus appelés  papillomavirus humain (HPV), selon le site Santé sur le Net

 

Oumeakov YAO

Commentaires