La Directrice générale de l’Office national des Sports (ONS), Koné Mariam épouse Yoda, a  annoncé  que l’avancement des travaux des infrastructures sportives devant accueillir la Coupe d’Afrique 2023 sur le sol ivoirien est estimé  à « 70 pour cent » en général  pour toutes les villes,  a-t-elle rassuré, lundi, lors d’une conférence de presse à moins d’un an et demi de la compétition.

 

« Nos six sites de compétition jusqu’à la fin du mois d’octobre 2021 étaient très avancés. À Bouaké, c’est une réhabilitation du Stade de la Paix. Nous construisons dans la ville une cité de 32 villas et quatre terrains d’entraînement dans différents lycées. À Abidjan, ce sont 8 terrains d’entraînement par comparaison. La fin des travaux est prévue pour le 31 mars 2022. Nous sommes à 81 pour cent pour les terrains. À Korhogo, c’est un stade de 20 mille places. Il y aura quatre terrains d’entraînement également, un hôtel trois étoiles de 50 lits et une cité CAN de 32 villas. Tout pourrait être livré le 30 juin 2022. À San Pedro, il y a un Stade de 20 mille places, nous aurons une cité CAN de 32 villas de 5 pièces chacune. À Yamoussoukro, un Stade de 20 mille places couvert est fin prêt, quatre terrains d’entraînement dans les grandes écoles et lycées sont en cours de construction. Tout sera livré le 31 janvier 2022 dans la capitale ivoirienne. À Abidjan, il y a deux Stades. Le Stade Félix Houphouët-Boigny, de 40 mille places, est en réhabilitation. On en est à la pose des gradins et la finition des toilettes sous gradins. Celui d’Ebimpé, le plus grand avec 60 mille places, est fini.

 

A LIRE AUSSI://TIRAGE AU SORT /UEFA CHAMPIONS LEAGUE : Voici les rencontres des 8èmes de finale 

 

Il sera juste mis aux normes à hauteur de 20 milliards de Fcfa avec une pelouse hybride entièrement refaite. Les travaux sont à 85 pour cent concernant sa pelouse tant décriée durant les matches des éliminatoires du Mondial 2022 », a t-elle expliqué.

Ce bilan à mi-parcours de l’état d’avancement  des infrastructures sportives, permet à la Côte d’Ivoire de rêver et voir le  pays accueillir la plus prestigieuse des compétitions africaines  en  janvier 2023.

Il faut rappeler que la CAN  2021 initialement attribué à la Cote d’ivoire a été  rétrocédé au Cameroun en raison de la Pandémie Covid-19. Le Cameroun n’ayant pas  pu organiser la compétition en 2019 pour cause d’achèvement de travaux d’infrastructures sportives, puis en 2021 pour Covid-19. La CAN 2021 se disputera  finalement  du 9 janvier au 6 Février 2022, toujours au Cameroun.

 

NK

 

Commentaires

error: Content is protected !!