SANCTIONS CEDEAO : les maliens dans les rues pour dire ‘’NON’’ à la France et aux chefs d’Etat de la CEDEAO

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté ce vendredi 14 janvier 2022 dans tout le Mali, pour dénoncer les sanctions économiques et diplomatiques imposées  par la CEDEAO et la France contre le pays.

 

De la place de l’indépendance à Bamako jusqu’à la place Sankoré à Tombouctou en passant par les villes de Kadiolo et Bougouni au sud du pays, les maliens sont sortis à travers tout le Mali pour dire non aux sanctions imposées par la CEDEAO et non à la France qui veut garder la main mise sur le pays.

Poussés par un élan patriotique, les maliens ont envahi les rues à travers des grandes villes du pays pour dénoncer les manœuvres de la France à travers les sanctions imposées la CEDEAO contre leur pays.

Cette mobilisation historique est un pari réussi pour la junte au pouvoir qui a réussi à fédérer la grande  majorité des maliens pour défendre le pays face à ce qu’ils qualifient de sanctions  illégales et illégitimes.

Par ailleurs, les manifestants dont certains ont même passé la nuit sur le lieu du rassemblement, ont brandi des drapeaux russes ainsi que des  pancartes et des rubans sur lesquels on pouvait lire « on vert la Russie ; la France nous fait souffrir » ou encore « Vive la transition malienne ».

HG

 

Commentaires