CAN 2021/ÉLEPHANTS : Sangaré perd son père, mais le joueur va bien

 

L’international gardien des Éléphants de Côte d’Ivoire, Sangaré Ali Badra, a perdu son géniteur dans la nuit du dimanche 16 à lundi 17 janvier, révèle un communique de la FIF. Une mauvaise nouvelle qui a coïncidé avec la blessure du remplaçant de Sylvain Gbohouo, hier dimanche, lors du match contre la Sierra- Léone.

 

En effet, Sangaré Badra Ali, cherchant à sauver une balle de corner s’est foulé le genou et à relâcher la balle  permettant à Alhaji Kamara d’égaliser le score (2-2) dans le temps additionnel,  offrant ainsi  1 point à la Sierra-Leone.

«Je suis allé à l’infirmerie, il a le genou très douloureux, il pleurait, il avait très mal, j’espère que ce n’est pas très grave pour lui, car je ne comprends pas ce qui s’est passé », a déclaré Patrice Beaumelle, le sélectionneur des Éléphants devant la presse dimanche, à la suite de cet incident.

 

A LIRE AUSSI://CAN 2021 : Quand le super favori devient ‘’tocard’’ dans le groupe E 

Lundi, le joueur a annoncé sur les médias sociaux qu’il se porte mieux. « Juste un message pour vous dire que je vais bien. Merci à tous pour vos messages », a-rassuré Sangaré Badra Ali.

A quelque jour du début de la Can 2021 c’était le milieu de terrain ivoirien Max Alain Gradel, qui perdit son père.Ce lundi matin,  le malheur a encore frappé les  Éléphants avec le décès du père du  portier Sangaré Ali Badra.

En cette circonstance douloureuse, la présidente du conor-fif, Mariam Dao Gabala et l’ensemble des membres de la sélection nationale de côte d’ivoire ont exprimé leur compassion et présenté leurs condoléances les plus attristées à Sangaré Ali Badra et à toute sa famille.

 

NK

Commentaires

error: Content is protected !!