PDCI-RDA : Pourquoi ces tournées d’informations, d’évaluation et d’écoute

Depuis le week-end des samedi 06 et dimanche 7 mars 2022, le PDCI-RDA, sous la houlette du Secrétaire exécutif en chef adjoint chargé des Sections, des Délégations départementales et communales, et des Relations avec les Partis politiques nationaux, M. Georges Ezaley, a initié des missions d’informations, d’évaluations et d’écoute de ces Délégations départementales et communales. Pourquoi et que doit-on attendre desdites tournées.

 

 

Pour le 1er week-end des samedi 06 et dimanche 7 mars 2022, ce fut le Grand Abidjan qui a accueilli ces tournées. Le week-end d’après, du samedi 12 au dimanche 13 mars 2022, ce fut les zones du Grand Est et du Grand Centre. Le week-end passé du samedi 19 au dimanche 20 mars 2022, ce fut les zones de l’Ouest et de l’Ouest montagneux. A partir de demain, du samedi 26 mars 2022 au dimanche 27 mars 2022, ce sera la zone du Grand Nord. Relativement, jusque-là, tout s’est très bien passé dans ces différentes zones visitées. Mieux, l’engouement et la ferveur autour de ces missions d’informations, d’évaluations et d’écoute ont créé un sentiment nouveau fait de mobilisation et de remobilisation tous azimuts dans les bases du PDCI-RDA. Pour ainsi dire, les choses se déroulent bien, très bien même !

Toutefois, face à ces succès sur le terrain, trois (3) grandes choses sont à noter, et à préciser même, pour bien contextualiser les faits.

 

                                Ce sont près de ‘’500 000 personnes’’ que le PDCI-RDA compte comme ‘’personnel politique’’

 

. Premièrement, ces missions sont des ‘’missions d’informations’’ auprès de la Base du Parti. Apporter aux Délégués départementaux et communaux, aux Secrétaires de section et aux Présidents de Comités de base, dans leurs fiefs respectifs, l’information vraie autour de la vie et la marche du PDCI-RDA, voici le 1er axe. En effet, depuis le lancement des travaux des 75 ans du PDCI-RDA, le samedi 10 avril 2021 à la Maison du Parti de Cocody, le Président Henri Konan Bédié, en sa qualité de Président du PDCI-RDA, a décidé de lancer un vaste chantier de modernisation de l’appareil de son Parti, créé en 1946 par Félix Houphouët-Boigny et ses compagnons, de vénérées mémoires. Ces chantiers ont vu la mise en place d’un certain nombre de nouvelles Instances, exécutives comme non exécutives, pour ajuster la marche du PDCI-RDA à l’orée des grands enjeux de 2023, pour les élections locales, et de 2025, pour l’élection présidentielle. Pour sûr, la Base a besoin d’éclaircissements, de précisions et d’informations ajustées et adéquatâtes sur ces réformes. C’est ce que ces tournées ont tenté de faire, et ont réussi.

. Deuxièmement, ces tournées sont des ‘’tournées d’évaluations’’ des bases du PDCI-RDA. D’abord, d’un point de vue infrastructurel, voir l’effectivité et le fonctionnement des plus 350 Délégations départementales et communales reparties sur l’ensemble du territoire national. Ces Délégations départementales et communales existent-elles en réalité ? Fonctionnent-elles dans les faits et dans la pratique ? Combien fonctionnent-elles effectivement ? Et pourquoi ça ne marche pas bien ailleurs dans d’autres Délégations ? Ensuite, Après cette évaluation infrastructurelle, faire le point ‘’in situ’’, c’est-à-dire ‘’sur place’’ du personnel politique censé assurer le fonctionnement de toutes ces Délégations, de toutes les Sections rattachées à ces Délégations, et des Comité de base rattachés à ces Sections et aux Délégations départementales et communales évaluées. Faire le point des différentes Coordinations UFPDCI et JPDCI. A priori, si le personnel politique est en place, à son poste, et fonctionne réellement et correctement, ce sont près de ‘’500 000 personnes’’ que le PDCI-RDA compte comme ‘’personnel politique’’. Rien à avoir avec les militants et sympathisants du Parti. Voilà pour l’aspect évaluation.

                                      La partie ‘’écoute’’, le 3è axe du contact direct

 

La partie ‘’écoute’’ qui constitue le 3è axe est l’aspect contact direct, sans intermédiaires et sans fioritures, avec la Base. Depuis les séminaires éclatés de 2021, le Président Henri Konan Bédié a hâte d’écouter, voire d’entendre sa Base directement. Ces ‘’missions d’écoute’’ ont permis aux responsables locaux du PDCI-RDA (Délégués départementaux et communaux, Secrétaires de sections, Présidents de Comités de base, Coordinations UFPDCI et JPDCI) de faire le diagnostic de leurs structures locales, dénoncer publiquement les insuffisances et autres faiblesses dans le fonctionnement, et surtout énoncer les attentes, immenses en bien d’endroits, en direction du sommet du Parti.

En définitive, la Direction du PDCI-RDA est en train de réussir une prouesse. Celle d’aller au contact de sa Base politique, de l’évaluer dans sa marche quotidienne, et de l’écouter pour lui apporter toute l’assistance nécessaire, voire le correctif adéquat. Les conclusions de tout ce travail de fourmi et d’équipe est à reverser au compte du Secrétariat exécutif en chef adjoint en vue de la très prochaine réunion du Bureau Politique du Parti, qui aura pour mission essentielle de préparer le 13è Congrès ordinaire prochain du PDCI-RDA. Et à ce Congrès, c’est le plébiscite du Président Henri Konan Bédié en sa qualité de Président du PDCI-RDA qui se prépare. In fine, voici le message politique que les différentes équipes de missions ont fait passer à la Base et auquel celle-ci a répondu par des ‘’motions de soutien’’ effectives au Président du PDCI-RDA.

Le PDCI-RDA n’est donc pas allé à ces tournées d’informations, d’évaluations et d’écoute des Délégations départementales et communales pour animer des meetings géants devant drainer des milliers de militants et sympathisants dans des festivités inutiles. Le PDCI-RDA est allé rencontrer ses responsables politiques locaux dans des séances de travail sérieux où les pains, sardines et autres sachets d’eau, comme on aime les distribuer en face, ne sont pas à l’ordre du jour. La précision était de taille à ce niveau…

 

JMK AHOUSSOU

Membre du Bureau Politique

Membre de la Grande Cellule de Coordination de la Communication chargé du suivi des Instances, des Groupes et de l’Evénementiel

 

Commentaires

error: Content is protected !!