HAUSSE DES PRIX/CARBURANTS : le Super sans plomb passe de 635 f à 695 f CFA, le Gasoil reste stabilisé à 615 f CFA

Le Gouvernement de Côte d’Ivoire vient de revoir à la hausse le prix du Super sans plomb qui passe de 635 f à 695 soit une majoration de plus 60 f, compte tenu du contexte mondial lié à la guerre russo-ukrainienne.

 

Le prix à la pompe du Super sans plomb vient de connaître une hausse significative en Côte d’Ivoire comme en a décidé le gouvernement ivoirien qui dit prendre en compte le contexte mondial lié au conflit entre la Russie et l’Ukraine.

A cet effet, les consommation de ce produit pétrolier constateront à compter ce vendredi 1er avril 2022, une augmentation du litre qui passe désormais de 635 f à 695 f CFA soit une majoration de 9 %, à 60 f CFA.

Quant au prix à la pompe du litre du Gasoil, il reste inchangé à 615 f CFA dans la mesure où l’Etat de Côte d’Ivoire annonce avoir apporté une subvention additionnelle à  hauteur de 64 milliards de francs CFA afin d’atténuer les effets de la crise sur le pouvoir d’achat des populations.

 

A LIRE AUSSI://CONSEIL DES MINISTRES : deux types de pain désormais sur le marché ; le code minier modifié, 86 milliards pour le PEJEDEC 3 ; des sanctions contre le blanchiment des capitaux 

 

D’ailleurs, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara, lors de son passage sur le plateau du journal télévisé de la RTI, est revenu sur  le fait que  le pays ne soit  pas autosuffisant en produits pétroliers alors qu’il est producteur du pétrole. « Notre pays est producteur de pétrole, mais à un niveau très modeste. Notre pays a une raffinerie, mais elle importe l’essentiel de sa matière première pour la transformer en produit raffiné. Le niveau de la production nationale correspond à  5 %  des besoins du pays en produits pétroliers, cela veut dire que 95 % des besoins en produits pétroliers sont importés et subissent la loi des cours internationaux » a-t-il justifié.

Par ailleurs, le gouvernement ivoirien dit avoir fait un investissement global de 120 milliards de Francs CFA dans la période allant de janvier à avril 2022, dans le but de préserver le pouvoir d’achat des ménages vivants en Côte d’Ivoire.

HG

 

Commentaires

error: Content is protected !!