EPIDEMIE DE DENGUE EN COTE D’IVOIRE : le point de la situation et les mesures arrêtées par le ministère

Le ministre de la Santé et de la couverture maladie Universelle Pierre Dimba était face à la presse le jeudi 05 mai dernier pour faire le point de la situation générale sur l’épidémie de dengue en Côte ainsi que les mesures arrêtées pour endiguer la propagation de la pandémie.

 

L’épidémie de dengue en Côte d’Ivoire jusqu’au jeudi 05 mai, c’est onze (11) cas confirmés dont un décès enregistré. Les foyers dans lesquels s’est déclarée cette épidémie, selon le ministère de la santé, sont les suivants :

  • Le District sanitaire de Cocody-Bingerville : 8 cas, 1 décès ;
  • District sanitaire Treichville-Marcory : 2 cas, 0 décès ;
  • District sanitaire d’Adiaké : 1 cas, 0 décès.

Ayant constaté la présence du moustique à l’origine du virus de la dengue dans des zones touchées par l’épidémie, le ministère de la santé a arrêté les mesures suivantes dont le but est de stopper la propagation de la maladie :

  • Activation du centre des opérations urgentes de Santé publique ;
  • Sensibilisation des populations sur les mesures de prévention ;
  • Enquête épidémiologique et entomologique ;
  • Démoustication des zones à risques ;
  • Distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticides dans les familles ;
  • Elaboration d’un plan de riposte contre cette maladie.

 

A LIRE AUSSI:// CONSEIL NATIONAL DE SECURITE : agir pour plus de Sécurité territoriale et sociale (drogue et Dengue et la COVID-19) au profit des populations 

 

Par ailleurs, pour une prévention plus efficace de la maladie, le ministre de la Santé invite les populations à adopter les recommandations suivantes :

  • Vider les retenues d’eau après chaque pluie ;
  • Assécher les eaux stagnantes ;
  • Eviter de garder dans les maisons et aux alentours, des récipients contenant de l’eau, notamment les canaris, les casseroles, les vieux pneus, les carcasses de véhicules ;
  • Désherber autour des maisons ;
  • Dormir sous moustiquaire imprégnée d’insecticide ;
  • Mettre des grilles anti-moustiques aux portes et fenêtres des maisons ;

A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/MALADIES VIRALES : Une épidémie de dengue signalée à Abidjan, à Daloa et à Adiaké avec un cas de décès 

Il est également demandé à la population de se rendre dans le centre de santé le plus proche en cas d’apparition de symptômes suivant : fortes fièvres, maux de tête, des courbatures, des douleurs articulaires, des douleurs retro orbitaires c’est-à-dire douleur derrière le globe de l’œil et une fatigue intense. En outre, le ministre invite la population à réserver un bon accueil aux agents de santé commis à ces différentes tâches de prévention.

HG

Commentaires

error: Content is protected !!