ASSEMBLEE NATIONALE : Qui après feu Amadou Soumahoro ? Le Rhdp favori, le Pdci et le Ppa-ci en embuscade

Les députés ivoiriens vont élire le nouveau patron de l’Assemblée de Côte d’Ivoire le mardi 07 juin prochain. Le 24 mai, date de clôture du dépôt des candidatures.

 

La deuxième chambre du parlement ivoirien connaîtra son nouveau patron le mardi 07 juin 2022, soit un mois après le décès le 07 mai dernier, du titulaire Amadou Soumahoro. A cet effet, plusieurs noms issus du Rhdp, le parti au pouvoir circulent pour éventuellement succéder au défunt président de l’Assemblée nationale.

Il s’agit entre autre des ministres députés, Kandia Kamissoko Camara, Anne Désirée Ouloto, Mamadou Diawara le doyen d’âge et Adama Bictogo le secrétaire exécutif du Rhdp. Adama Bictogo qui est considéré comme favori à cette élection à l’hémicycle, entretient cependant de mauvais rapports avec de nombreux cadres au sein de sa formation politique notamment les proches d’Amadou Soumahoro, le défunt président à qui, il livre une « guerre » sans merci.

 

A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/ASSEMBLEE NATIONALE : voici le programme des obsèques du Président Amadou Soumahoro qui sera inhumé le 13 mai à Séguéla 

Cette situation qui peut entraver en quelque sorte l’élection de Bictogo pourrait faire les affaires du Pdci-Rda et Ppa-ci qui sont en embuscade. En effet, les deux partis pourraient former une coalition pour présenter un candidat commun, mais pour l’heure rien n’est encore décidé entre le parti septuagénaire et le nouveau-né de Laurent Gbagbo car les proches des deux leaders charismatiques des deux partis.

Il faut savoir cependant que le Rhdp conserve toutes ses chances de placer un autre homme au perchoir.

HG

 

Commentaires

error: Content is protected !!