TOURISME : plus de 200 milliards investis, les réceptifs hôteliers doublés, 65 994 chambres, plus de 1174 milliards de recette, soit 7,3% du PIB

Le secteur du tourisme en Côte d’Ivoire a connu depuis 2015 une courbe ascendante avec un flux de tourisme international et interne ayant atteint un niveau record en 2019 avec de 4. 081 943 visiteurs avant de rechuter à 1 816 386 visiteurs en 2021 à cause de la pandémie du COVID-19.

 

La redynamisation du secteur du tourisme en Côte d’Ivoire a permis à ce secteur de faire un bond en avant de 2015 à 2019 avec un accroissement annuel d’environ 28 %. Ce résultat est dû à des investissements réguliers dans le secteur dont le plus important s’est fait en 2019, qui se chiffre à 197,91 milliards de francs CFA. La même année la recette générée par cet investissement est estimée à 1 174 milliards de francs CFA soit 7,3 % du PIB.

 

A LIRE AUSSI://PRIX D’ACHAT DU CACAO : les parlementaires de l’UE exhortent la Commission de l’UE à accroître les prix d’achat garantis aux producteurs ivoiriens et ghanéens

 

L’accroissement  des réceptifs hôteliers reste l’élément clé de l’essor du tourisme en Côte d’Ivoire avec un nombre qui a doublé en seulement six ans passant de 2384 en 2015 à 4394 en 2021 avec une capacité de 65.994 chambres d’hôtels avec un taux d’occupation en hausse de 60,26 % en 2019. En termes de répartition des réceptifs hôteliers, la ville d’Abidjan caracole en tête avec un nombre total de 2323 hôtels. Quant aux motifs des flux touristiques pour le tourisme interne, les visites familiales et amicales sont en tête avec 43% des activités suivi par le tourisme des Affaires avec 35 % des parts. Concernant le tourisme international, c’est le tourisme des Affaires qui vient en tête de la avec 42,84% des activités suivi par les visites familiales et amicales avec 36,3%.

 

A LIRE AUSSI://SECTEUR MINIER : ” Les entreprises exploitantes et les sous-traitants doivent employer en priorité des ivoiriens pour les nécessités de leurs opérations”

 

Ensuite, en terme de flux touristiques, Abidjan est de loin la ville la plus visitée avec 69,9 % de visiteurs suivie de très loin par la ville de San Pedro  avec seulement 9, 5 % de visiteurs. Quant à la provenance de ces flux touristiques, l’espace CEDEAO vient largement en tête avec plus de 75,42 de visiteurs soit 4 342 823 personnes.

Les voies d’accès au territoire ivoirien sont essentiellement par voie aérienne, terrestre et ferroviaire. Ainsi, la voie aérienne se taille la part de lion avec 102,68%. Les deux autres voies, terrestres et ferroviaires étant fermées par mesure de sécurité sanitaire.

Toutefois, cet embelli du secteur du tourisme a été durement plombé par la survenue de la maladie à Corona Virus en fin 2019, Ce qui a fait chuter les records enregistrés depuis 2015. Néanmoins, il y a toujours une lueur d’espoir quant à la reprise progressive dans le domaine avec la chute du taux de personnes contaminées au COVID-19.

HG

Commentaires

error: Content is protected !!