MALI/DEUX ANS DE LA TRANSITION : la Cedeao prend acte mais regrette la décision des autorités maliennes

Un communiqué émanant de la Cedeao publié ce mardi 7 juin 2022, dit avoir pris acte de la décision des autorités de la transition du Mali de proroger de deux (2) ans, la durée de la transition et regrette cependant que cela intervienne à un moment où il fallait trouver un consensus.

 

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, Cedeao, a publié un communiqué ce mardi 7 juin 2022, en guise de réponse au décret signé par les autorités de la transition malienne le lundi 6 juin dernier, qui proroge à deux (2) ans, la durée de la transition au Mali. Dans ce communiqué, elle exprime son regret tout en prenant acte de cette décision.

En effet, la Cedeao qui a été mise face au fait accompli n’avait d’autre choix que d’en prendre acte. Toutefois, elle dit ‘’regretter’’ cette décision dans la mesure où les négociations en vue de trouver un consensus étaient toujours en cours.

 

A LIRE AUSSI://MALI : Assimi GoÏta fixe par décret la transition à 24 mois. Un diplomate de la CEDEAO: « le Mali met la charrue avant les bœufs », (RFI) 

Cependant, l’organisation ouest-africaine dit vouloir poursuivre les échanges avec les autorités de la transition afin de trouver un chronogramme ‘’mutuellement’’ acceptable explique-t-on dans le communiqué.

Il faut noter que les autorités maliennes ont pris à contre-pied la Cedeao qui réclamait 16 mois contre les 24 finalement adoptés par le chef de de la transition malienne, le Colonel Assimi Goïta.

 

HG

 

Commentaires

error: Content is protected !!