BURKINA FASO/ RECONCILIATION : 35 ans après, Blaise Compaoré demande pardon au Burkina et à la famille Sankara

35 ans après la mort de Thomas Sankara, et au soir de sa vie depuis son exil doré en Abidjan, Blaise Compaoré,  dans un courrier transmis au président colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba du Burkina Faso, demande Pardon.  Ce courrier a été transmis sur place ce mardi 26 juillet par l’émissaire du chef d’État ivoirien Alassane Ouattara, le ministre conseiller, Ali Coulibaly qui était accompagné par la fille de l’ancien chef de l’État burkinabè Blaise Compaoré.  “Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j’ai pu commettre durant ma présidence, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Noël Isidore Sankara…J’assume et déplore, du fond du cœur, toutes les souffrances et drames vécus par toutes les victimes durant mes mandats à la tête du Burkina et demande à leurs familles de m’accorder leur pardon “, a-t-il soutenu dans son message de pardon adressé au Burkina en général et  la famille de Thomas Sankara en particulier.  A quand le pardon pour le décès de Norbert Zongo.

 

A LIRE AUSSI://MALI/AFFAIRE 49 MILITAIRES : la MINUSMA ”n’a pas connaissance d’un contrat entre l’Allemagne et des tiers… certaines procédures n’ont pas été suivies” 

 

CI-DESSOUS LE COURRIER

Pardon Blaise

 

Pardon de Blaise

 

A.Y

Commentaires

error: Content is protected !!