“FAUX GÉNÉRAL’’/LES AVOCATS PERSITENT: «Mathias LEBAHY est le représentant de plusieurs organisations internationales, qui lui ont conféré les titres…dont il se prévaut ».


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Interpellé à Abidjan le 21 octobre 2022 par l’Unité de lutte contre la  grande Criminalité (ULGC)  M. Mathias LEBAHY, selon les faits allégués par l’ULGC, se faisait passer pour un Général de corps d’armée exerçant dans l’humanitaire pour le compte de l’ONU. Depuis la presse s’en est fait l’écho. « Au regard de cette atteinte grave aux droits et à la dignité de leur client, les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY tiennent à indiquer qu’à ce jour, leur client fait seulement l’objet d’une garde à vue, dans le cadre d’une enquête conduite par des officiers de police judiciaire », notent les avocats de M. Mathias LEBAHY. Lesdits conseils persistent et signent : « Monsieur Mathias LEBAHY  est le représentant en Afrique de plusieurs organisations internationales, qui lui ont conféré les titres, grade et qualité dont il se prévaut ».

 

CI-DESSOUS LE COMMUNIQUE DU COLLECTIF DES AVOCATS DE MONSIEUR MATHIAS LEBAHY

 

”Depuis quelques jours, certains organes de la presse écrite ou en ligne font état de l’arrestation d’un « faux général » en Côte d’Ivoire, en des termes qui amènent à croire que les faits reprochés au mis en cause sont établis et qu’il en a été reconnu coupable.

Cette information est abondamment reprise sur divers réseaux sociaux, accompagnée d’images de Monsieur Mathias LEBAHY et de commentaires des plus acerbes.

Au regard de cette atteinte grave aux droits et à la dignité de leur client, les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY tiennent à indiquer qu’à ce jour, leur client fait seulement l’objet d’une garde à vue, dans le cadre d’une enquête conduite par des officiers de police judiciaire.

 

AUCUNE JURIDICTION NE L’A RECONNU COUPABLE D’UNE QUELCONQUE INFRACTION A LA LOI.

 

Les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY rappellent qu’aux termes de l’article 7 de la Constitution de la République de Côte d’Ivoire, « Tout prévenu est présumé innocent jusqu’à ce que sa culpabilité ait été établie à la suite d’un procès équitable, lui offrant des garanties indispensables à sa défense. »

Il est donc regrettable et inacceptable que Monsieur Mathias LEBAHY fasse l’objet d’un tel lynchage médiatique, par des personnes qui l’ont déjà condamné, sur la base de leurs seules émotions. Soucieux de respecter le secret de l’enquête en cours, les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY n’entendent pas livrer, à ce stade, tous les éléments de la défense de leur client.

 

A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/BONNE GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES: le regard de l’auditeur interne 

 

Toutefois, les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY portent à la connaissance de l’opinion que pour tous les faits qui lui sont reprochés, leur client a fourni aux enquêteurs des explications claires et précises.

Ses Avocats précisent également que Monsieur Mathias LEBAHY est le représentant en Afrique de plusieurs organisations internationales, qui lui ont conféré les titres, grade et qualité dont il se prévaut.

L’enquête en cours et les suites que les autorités judiciaires compétentes pourraient y donner permettront de parvenir à la manifestation de la vérité dans cette affaire.

 

Les Avocats de Monsieur Mathias LEBAHY invitent, par conséquent, les professionnels des médias et les personnes s’exprimant sur les réseaux sociaux à cesser leur campagne de dénigrement et d’atteinte injustifiée à la dignité de leur client”.

 

Fait à Abidjan, le 31 octobre 2022

Pour le collectif des Avocats

Maître SUY BI Gohoré Emile

Avocat au Barreau de Côte d’Ivoire

Commentaires

error: Content is protected !!