CÔTE D’IVOIRE : localisé à Dubaï, que risque Guillaume Soro


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne et opposant à Alassane Ouattara est en exil. En France, dans un premier, il avait disparu des radars d’Abidjan. Selon Africa Intelligence, il vient d’être localisé à Dubaï où il aurait posé ses valises depuis la mi-octobre, d’où il mène une discrète activité diplomatique. Vraisemblablement, le chef de l’Etat ivoirien ne devrait pas solliciter son extradition auprès d’Abou Dhabi, croit savoir Africa Intelligence. Peut-il avoir le destin de l’homme d’affaires franco-tunisien Sam Zormati Sam Zormati arrêté à l’aéroport de Dubaï à la demande de Conakry. Pour l’heure ses proches retiennent leur souffle. Surtout pour qui connait que les Etats n’ont que des intérêts.

 

« Guillaume Soro à Dubaï ? La rumeur a longtemps circulé sans avoir jamais pu être confirmée. L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne s’est pourtant bien installé depuis au moins la mi-octobre dans l’émirat. Logé dans un hôtel de Dubaï, il mène une vie sans faste, entouré d’une poignée de fidèles. Guillaume Soro se fait très discret, menant une activité médiatique minimale sur les réseaux sociaux. Mais en coulisses, l’ancien chef rebelle est en réalité toujours très actif, en lien quasi permanent avec ses plus proches lieutenants. Il suit quotidiennement la vie politique ouest africaine. Ces dernières semaines, il s’intéresse tout particulièrement au dossier des 46 militaires ivoiriens arrêtés au mois de juillet à Bamako (AI du 02/11/22).

 Alassane Ouattara informé de la présence de Soro

Alassane Ouattara Alassane Ouattara a de son côté été informé mi-octobre de la présence de Guillaume Soro à Dubaï. L’ancien chef rebelle a croisé par hasard dans la ville émiratie un membre du premier cercle présidentiel ivoirien. Pour autant, le chef de l’Etat ivoirien ne devrait pas solliciter auprès des autorités émiraties une éventuelle extradition. Guillaume Soro, qui dispose d’un visa Schengen délivré par l’ambassade de France à Genève, est toujours visé par un mandat d’arrêt international émis en décembre 2019 par les autorités ivoiriennes pour “tentative d’atteinte à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national”.

A LIRE AUSSI://GNAMIEN KONAN AU PDCI : « c’est le moment de s’occuper des ivoiriens ; le temps du développement harmonieux et de la victoire du PDCI-RDA est arrivé! »

Le 18 novembre 2020, un courrier évoquant la transmission imminente dudit mandat aux autorités françaises avait été très largement diffusé sur les réseaux sociaux sans que Paris en accuse officiellement réception. Un mandat difficilement applicable en l’état en France en raison de sa dimension “politique” : de fait, la procédure pénale française n’autorise aucune extradition dès lors que son mobile est “politique” (article 696-4). Dans une interview au mensuel Jeune Afrique, Emmanuel Emmanuel Macron avait néanmoins déclaré que la présence en France de Guillaume Soro n’était pas “souhaitée” après l’appel de ce dernier au “soulèvement de l’armée” contre Alassane Ouattara. L’ex-leader étudiant avait successivement séjourné en Belgique et en Suisse où il s’était même entretenu avec le président congolais Denis Sassou Nguesso Denis Sassou Nguesso en septembre 2021 (AI du 27/09/22).

Relais à Paris                     

Il peut néanmoins arriver à Abou Dhabi de répondre favorablement aux mandats d’arrêts internationaux émis par des capitales africaines : le 4 octobre, l’homme d’affaires franco-tunisien Sam Zormati Sam Zormati a ainsi été arrêté à l’aéroport de Dubaï à la demande de Conakry (AI du 20/10/22).

 

A LIRE AUSSI: //CÔTE D’IVOIRE/BONNE GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES: le regard de l’auditeur interne 

 

Ces derniers mois, Guillaume Soro a quasi coupé tout contact avec son équipe de défense française. S’il est actuellement loin de l’Europe, une partie du dernier de carré de ses fidèles est restée en France, à l’instar de son homme de confiance Mory Cissé Mory Cissé. Egalement visé par la justice ivoirienne, ce dernier avait rejoint l’Hexagone la veille du retour avorté de Soro en Côte d’Ivoire ».

 

Africa Intelligence

Commentaires

error: Content is protected !!