FRONT SOCIAL : les commerçants et la FENACCI entrent en grève le lundi 14 novembre pour dénoncer la cherté de la vie


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Après plusieurs rencontres avec les autorités gouvernementales ponctuées de trois assemblées générales  qui n’ont pas permis de prendre en compte les désidératas des membres de la fédération nationale des acteurs du commerce en Côte d’Ivoire, la FENACCI, au cours de son assemblée générale extraordinaire en date du 8 novembre, a décidé d’aller à la grève ce lundi  14 novembre 2022.

 

En effet, « l’environnement tumultueux et orageux dans lequel s’exerce l’activité commerciale en Côte d’Ivoire a contraint,  notre centrale syndicale à organiser trois assemblées générales  extraordinaires (AGE) en moins de quatre mois. Et ce, les 24 août (première AGE), 23 septembre (deuxième AGE) et le 08 novembre 2022 (troisième AGE) », a constaté d’emblée la déclaration de la FENACCI.

A LIRE AUSSI:// CHERTE DE LA VIE/GREVE: la FENACCI suspend toutes les actions pouvant entraver le processus de négociation actée avec le Premier ministre 

Ajoutant que la « problématique de la cherté de la vie, qui parasite l’exercice de l’activité commerciale continuera d’accentuer la dégradation de la situation si les décideurs, donc les autorités gouvernementales, ne prennent pas en compte  les propositions des commerçants contenues dans le livre blanc ». Car « les contrôles intempestifs et acharnés, les taxes et impôts excessifs, et l’arrivée à expiration des dates des mesures de plafonnement des prix sans alternatives proposées sont des indicateurs convaincants de la difficulté de la tâche à laquelle, nous nous trouvons tous (gouvernement, acteurs de commerce et consommateurs) confrontés », a dénoncé la déclaration du Président du conseil d’administration de la FENACCI, l’honorable Soumahoro Farikou.

 

A LIRE AUSSI://AUDIT INTERNE/ARAP-CI : le président Jacques Koffi veut travailler à corriger la perception que les gens ont de la fonction audit interne

 

C’est donc à l’effet d’éviter « d’être des boucs-émissaires d’une situation dont les acteurs du commerce sont des victimes, et partant d’arrêter l’hémorragie des pertes énormes que nos vaillants et dynamiques opérateurs économiques subissent que  l’AGE du 08 novembre a décidé de la fermeture des espaces marchands sur toute l’étendue du territoire national à compter du lundi 14 novembre 2022 », a conclu la déclaration portant grève de la FENACCI. Non sans expliquer que « cette décision extrême, à l’approche des fêtes de fin d’année, doit être perçue comme un cri de cœur, voire le sacrifice ultime que les acteurs du Commerce  de Côte d’Ivoire ont décidé de consentir  afin que le Président Alassane Ouattara, dernier rempart, se saisisse enfin de ce dossier pour lui apporter une réponse définitive »

 

A LIRE AUSSI://GNAMIEN KONAN AU PDCI : « c’est le moment de s’occuper des ivoiriens ; le temps du développement harmonieux et de la victoire du PDCI-RDA est arrivé! »

C’est lieu de signifier que le vendredi 9 septembre 2022, la Présidence et le Premier ministre a reçu copie du livre Blanc de la FENACCI. Le Premier ministre a ouvert les négociations le jeudi 22 septembre. Malheureusement cela n’a pas produit les fruits escomptés. La grève projetée le 14 novembre est donc devenue la seule alternative pour sortir de ce guêpier de la cherté de la vie.

 

A.Y

Commentaires

error: Content is protected !!