MALI/’’AIDE DE CAMP ATTEINT PAR BALLE’’ : Bamako condamne une manœuvre non professionnelle, désespérée, éhontée et immorale du quotidien français “Libération


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Dans un communiqué, le gouvernement de la Transition malienne dément totalement les faits allégués par le quotidien français ”Libération” selon lesquels le « mercredi 2 novembre, le capitaine Souleymane Traoré, proche du colonel-président Assimi Goïta, a été atteint par un tir au palais présidentiel de Koulouba, à Bamako ». Bamako condamne cette manœuvre non professionnelle, désespérée, éhontée et immorale du quotidien français “Libération”. C’est le lieu d’indiquer que cette information de Libération  en date du 11 novembre 2022 est donnée au moment où le ministre de la Défense malienne, le colonel Sadio Camara effectue une visite de travail et d’amitié au Burkina Faso auprès de son homologue burkinabè, le ministre d’Etat, ministre burkinabè de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel-major Kassoum Coulibaly. Et ce, sur instruction du  « Président de la Transition du Mali, son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA, qui se félicite des points de vue communs avec son frère et homologue, son Excellence le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition du Burkina Faso pour passer en revue la situation sécuritaire dans les deux pays. « Cette coopération doit avoir pour objectif la victoire pour la sécurité, la stabilité, la prospérité et le développement de nos deux états avec leurs peuples respectifs. Encore va-t-il le souligner, les échanges doivent se passer dans le cadre de la mutualisation des ressources et des efforts pour défendre ensemble les intérêts communs de nos peuples et ceux de toute l’Afrique », avait souligné le ministre de la Défense malienne.

 

A LIRE AUSSI://MALI-BURKINA : le Colonel Assimi Goïta reçoit son homologue burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré pour une visite d’amitié et de travail 

 

CI-DESSOUS LE COMMUNIQUE N° 041 DU GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION

 

“C’est avec une profonde consternation que le Gouvernement de la Transition a pris connaissance d’un article publié le 11 novembre 2022 par le quotidien français “Libération” et visant l’aide de Camp de SE le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Le Gouvernement de la Transition dément totalement les faits évoqués par le quotidien français ”Libération” qui poursuit les activités subversives des médias “milles collines” France 24 et Radio France Internationale, interdits au Mali. En outre, il condamne cette manœuvre non professionnelle, désespérée, éhontée et immorale du quotidien français “Libération”. Le Gouvernement de la Transition déduit que cet article est commandité et prémédité par des forces obscurantistes et rétrogrades ne visant qu’à créer la psychose et tenter désespérément de déstabiliser la Transition, en décrivant un scénario macabre monté de toutes pièces.

Le Gouvernement de la Transition, tout en se réservant le droit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces mensonges, invite la population à rester sereine et la rassure de la volonté inébranlable des autorités de la Transition à atteindre les objectifs de Refondation et de la restauration de la souveraineté du Mali, pour le bonheur des Maliennes et Maliens.

Que Dieu bénisse le Mali et préserve les Maliens!.”

 

Bamako, le 11 novembre 2022

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, Premier ministre par intérim

Colonel Abdoulaye MAIGA

 

info Libération

 

A.Y

 

Commentaires

error: Content is protected !!