CÔTE D’IVOIRE-CPI : ce n’est pas encore fini; l’enquête à charge et à décharge contre le camp Ouattara continue


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Répondant à la lettre de l’observatoire ivoirien des droits de l’homme (OIDH) en date du 3 octobre 2022, l’interpelant quant à l’état de l’enquête relative aux crimes relevant de la compétence de la Cour Pénale Internationale qui auraient été commis en Côte d’Ivoire entre 2010 et 2011, le Procureur de la CPI, Karim Khan, est formel :  « mon Bureau poursuit ses enquêtes dans la situation de la Côte d’Ivoire de façon indépendante et impartiale conformément à l’article 54 Statut de Rome et en respect aux exigences de confidentialité requise ».

 

En effet, le 03 octobre 2022, l’observatoire ivoirien des droits de l’homme (OIDH) a interpelé le procureur de la CPI quant à la suite à donner au dossier ivoirien devant cette Cour. « 03 Octobre 2011-03 Octobre 2022 : 11 ans après l’ouverture des enquêtes de la CPI en Côte d’Ivoire, quel bilan et quelle suite ? ». C’était l’objet de la lettre de Eric-Aimé Semien et de l’OIDH.

 

A LIRE AUSSI://SEMINAIRE GOUVERNEMENTAL/BILAN 2022/PROJETS 2023 : voici le communiqué final qui a sanctionné les travaux 

 

« Qu’est ce qui s’est réellement passé en Côte d’Ivoire de 2002 à 2010 ? Quels sont les auteurs et les commanditaires de la tuerie des femmes à Abobo, des massacres de petit-Duekoué et Guitrozon, D’anonkoua Kouté etc ? », a interrogé l’OIDH vu que l’ex Président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé ont été acquittés et relaxés et le mandat contre madame Simone Gbagbo a été annulé.

20221003 - LETTRE OUVERTE DE L'OIDH AU PROCUREUR DE LA CPI (1)

 

Pour l’organisation, les populations ivoiriennes, notamment les victimes des différentes crises se demandent qui a finalement fait quoi ?  Et qu’en est-il des poursuites annoncées dans le cadre de la procédure « Côte d’Ivoire II » supposée remonter jusqu’aux événements de 2002.

C’est en réponse à toutes ces questions que le Procureur de la CPI a  pond la lettre ci-dessous que CIVNEWSAFRIK.NET  vous propose.

20221107 - Lettre du Procureur de la CPI M Karim A.A. Khan KC - M Eric-Aimé Semien OIDH

 

A.Y

Commentaires

error: Content is protected !!