MENACES SUR LA VISITE DE GBAGBO A LA ME : le PPA-CI interpelle le Premier ministre « qu’aucune partie de la Côte d’Ivoire ne soit interdite d’accès à un citoyen ivoirien.. »

Prévue les 9 et 10 décembre prochains, la visite annoncée de l’ancien Président de la république et Président du PPA-CI, Laurent Gbagbo, dans la région de la ME n’est pas du goût de tous. A preuve dans une vidéo sur les réseaux sociaux, des propos tribalistes visant l’ethnie d’origine du Président Laurent GBAGBO  et blâmant son mandat présidentiel pour n’avoir rien fait pour la région sont devenues virales. D’où la réaction du porte-parole du PPA-CI, Justin Koné Katinan qui a, au cours d’un pont de presse,  interpelé le premier ministre Jérôme Achi Patrick qui a pour base électorale la ME d’une part. Et d’autre part, les autorités judiciaires afin que les auteurs de ces propos tribalistes, ces menaces ouvertes, militants du RHDP, identifiables sur les vidéos, répondent devant les juridictions compétentes. “Ils ont gagné toutes les élections dans la Mé. Ils ont un premier ministre. Ils y ont réalisé toutes les infrastructures possibles. Et c’est un ancien prisonnier de 77 ans  malade qui les empêche de dormir. Ils souffrent de quoi nos frères du Rhdp ? Ils veulent vivre seuls dans ce pays? Mais pour cela, il n’y a qu’une solution : tuer tout le reste ?”, regrette un internaute ivoirien.  Ci-desous la déclaration de PPA-CI.

 

 

“Le dimanche 4 décembre 2022, des enregistrements vidéo montrant des propos et des actes hostiles à la visite dans la région de la Mé de son Excellence le Président Laurent GBAGBO, ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, et Président du PPA-CI, ont été abondamment relayés par les réseaux sociaux.

Dans la Première vidéo, des personnes, prétendant défendre la cause du Premier ministre Patrick Achi, ont tenu des propos dans lesquels ils affirment clairement entreprendre tout pour empêcher la visite du Président Laurent GBAGBO dans cette région de la Côte d’Ivoire, prévue les 9 et 10 décembre prochains.

 

A LIRE AUSSI://COHESION SOCIALE : Mamadou Traoré, conseiller de Guillaume Soro à Henri Konan Bédié : « pardonne-moi papa Bédié » 

 

Dans cette vidéo, des propos tribalistes visant l’ethnie d’origine du Président Laurent GBAGBO ont également été tenus et des menaces ouvertes ont été proférées contre une compagnie de transport bien connue en Côte d’Ivoire et dans la sous-région.

Dans la seconde vidéo, l’on voit des personnes détruire avec hargne les affiches géantes annonçant cette visite. Tous les moyens ont été mis en œuvre, y compris l’usage d’armes blanches par ces personnes, pour arriver à leurs fins. Il y a un lien chronologique entre les deux vidéos, la première étant la phase préparatoire et la seconde, la mise en œuvre des décisions arrêtées par celle-là.

Pour le PPA-CI, les propos tenus et les actes posés tels que montrés dans la vidéo sont extrêmement graves pour la cohésion sociale et ne peuvent rester sans suite de la part du gouvernement et des autorités judiciaires.

Le PPA-CI interpelle vigoureusement le Premier Ministre Patrick Achi, Chef de gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, dont son nom est associé à ces actes, pour faire toute la lumière sur ces actes au nom de la fonction qu’il exerce dans la République. Nous rappelons que le Premier ministre Patrick Achi a été l’initiateur de la 5ème phase du dialogue politique dont les conclusions sont censées rassurer nos compatriotes quant à la volonté des acteurs politiques de travailler au renforcement de la cohésion sociale. Ses discours d’ouverture et de clôture de cette phase de dialogue, marqués par la pondération, avaient été salués par tous les participants à ce dialogue.  Les actes qui ont été posés le week-end et dont les auteurs disent agir pour défendre le Premier ministre prennent le contre-pied de toutes les bonnes intentions qu’il avait manifestées à l’occasion de ce dialogue. Au-delà de ce dialogue, les fonctions de Premier ministre lui confèrent l’obligation de veiller à ce qu’aucune partie de la Côte d’Ivoire ne soit interdite d’accès à un citoyen ivoirien, surtout pas à un ancien Président de la République.

Devant la gravité des propos et des actes posés par des personnes visibles et identifiables sur les vidéos, le PPA-CI demandent aux autorités judiciaires l’ouverture d’une information judiciaire afin que les auteurs et leurs complices répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes.

En tout état de cause, le PPA-CI tient à rappeler à l’opinion que la visite que son Excellence le Président Laurent GBAGBO rend aux populations de la région de la Mé s’inscrit dans les actes en faveur de la réconciliation qu’il n’a eu de cesse de poser depuis son retour au pays le 17 juin 2021, depuis ses visites à ses deux ainés jusqu’à son enrôlement de nouveau sur la liste électorale en passant par la participation de son parti au dialogue politique et la rencontre du 14 juillet 2002 qui a réuni au palais présidentiel le Président de la République et ses deux prédécesseurs . Par cette visite, le Président Laurent Gbagbo entend exprimer toute sa gratitude aux les populations de la ME qui lui ont manifesté un soutien constant durant les moments difficiles qu’il a traversés.

 

A LIRE AUSSI://TRIBUNE DU PPA-CI : enrôlement de Gbagbo, urbanisation d’Abidjan, dette, docteurs non recrutés, santé des ivoiriens, Koné Katinan accuse et charge le RHDP 

 

Dans cet esprit de réconciliation, et fidèle au respect des valeurs républicaines, le Président Laurent GBAGBO a adressé le 16 novembre dernier, par les soins de son directeur de cabinet, l’ambassadeur Emmanuel Ackah, un courrier d’information de cette visite au Président de la République via son Directeur de cabinet.

Image to PDF 20221205 17.11.39

Pour parfaire son plan , le RHDP a adressé une demande au maire RHDP de la Commune pour occuper l’espace prévu pour abriter le meeting de Laurent Gbagbo  

 

Le PPA-CI rassure donc tout le monde que la visite du Président Laurent GBAGBO aux populations de la Mé aura lieu aux dates indiquées et invite les populations dont l’hospitalité est depuis longtemps établie de se mobiliser pour accorder un accueil chaleureux à celui qui demeure toujours l’un des leurs.

Enfin, le  PPA-CI appelle ses militantes, militants et sympathisants au calme et à la retenue et les invite à ne pas céder, sous aucun prétexte, aux provocations, mais de demeurer vigilants et mobilisés pour assurer le succès de cette visite”.

 

 

Le Porte-Parole du PPA-CI

Le ministre Jsutin Katinan KONE

2ème Vice-Président du CSP

Vice-Président Excéutif en charge de la diplomatie et de l’intégration africaine.

Commentaires

error: Content is protected !!