UNIVERSITES : arrêtés le 21décembre après une marche pour réclamer leur insertion, 46 docteurs non recrutés conduits ce jour, à 19 H 28, à la MACA; la liste.

Les deux dernières semaines festives de décembre 2022 vont-elles être des semaines cauchemardesques pour les Docteurs non recrutés ivoiriens? Les faits qui sont en train de se déroulés sous nos yeux  l’attestent. En effet, ce vendredi 23 décembre 2022 à 19 H 28 minutes le véhicule immatriculé  D 46 467 vient de conduire les 46 docteurs non recrutés à la MACA. alors qu’une délégation ministérielle ivoirienne était à Bamako pour espérer sortir les 46 soldats ou mercenaires ivoiriens de la prison militaire malienne, en Côte d’Ivoire,  le ministre de l’Enseignement Supérieur,  Adama Diawara, avec la bénédiction du Premier ministre,  Patrick Achi et certainement du Président Alassane Ouattara, après avoir  arrêté et détenu près de 46 docteurs non recrutés à la préfecture de police, est en train de les conduire, manu militari,  à la maison d’arrêt de de correction d’Abidjan (MACA). Et pour cause.  

                                           

L’année 2022 a été caractérisée dans le milieu de l’enseignement supérieur et de la recherche, entre autres, par ”un fléau comme une folie” qui interroge le gouvernement ivoirien et l’Etat de Côte d’Ivoire  dans tous ces démembrements, quant à sa réflexion stratégique et aux objectifs assignés à cette réflexion pour le compte de  l’éducation nationale dans son processus de développement : les docteurs non recrutés.  Oui, ces près de 2000 étudiants titulaires du doctorat des universités de Côte d’Ivoire demeurés au chômage et qui, pour dénoncer un système de l’Enseignement supérieur en décomposition avec ses sangsues et autres mafias de prévarication qui s’opposent à sa renaissance, ont passé toute l’année à battre le pavé, pratiquement tous les deux mois. Malheureusement le gouvernement de Patrick Achi, l’Assemblée nationale ivoirienne, le sénat ivoirien, la grande chancellerie, la société civile nationale et surtout le médiateur ivoirien sont restés intraitables, sans réflexion, ni solution…

 

A LIRE AUSSI://TRIBUNE DU PPA-CI : enrôlement de Gbagbo, urbanisation d’Abidjan, dette, docteurs non recrutés, santé des ivoiriens, Koné Katinan accuse et charge le RHDP

 

A LIRE AUSSI://DOCTEURS NON RECRUTES : le collectif crie sa colère et réclame la démission du ministre Adama Diwara

 

Au point où après la marche du 02 novembre 2022 qui a conduit à l’arrestation, à la détention à la préfecture de Police de près de 52 docteurs non recrutés suivies de leur libération vingt-quatre heures après ; les docteurs non recrutés avaient remis le couvert le 21 décembre  au plateau. A cette dernière marche les mots d’ordre  étaient les mêmes :   « depuis un moment, M. Adama Diawara maintient des docteurs au chômage sciemment (…) nous disons non au génocide intellectuel (…) nous ne voulons plus de ce pseudo concours où pour être admis, il faut avoir des parrains. Nous disons non », scandaient les docteurs non recrutés. Appelant le gouvernement ivoirien à leur proposer un plan d’insertion globale pour les 2000 docteurs non recrutés qu’ils disent être.

« NON à une deuxième extorsion de 50 000  f  CFA pour un autre pseudo concours en moins de 3 mois », ont – ils dénoncé.

Seulement voilà, le gouvernement RHDP a décidé de traiter le dossier avec la force, en incarcérant les 46 docteurs non recrutés que la police a arrêtés le mercredi 22 décembre au plateau au moment où le gouvernement tenait un conseil des ministres  et dont l’une des finalités est le départ en vacance de fin d’année des membres du Gouvernement.  Rien de nouveau sous le soleil…

 

A LRE AUSSI://FRONT SOCIAL : des docteurs non recrutés et des entrepreneurs qui réclament 10 milliards à l’Etat ont manifesté au Plateau, 53 personnes arrêtées

 

Quant aux docteurs non recrutés sans emploi qui ne savent que faire, ils croyaient dur comme fer se faire entendre à ce conseil des ministres concomitant à leur marche. Ils ont eu tort…mille fois tort de vivre dans cette république sous gouvernance du RHDP.  Aujourd’hui, c’est la prison, la MACA,  qui est purement et simplement servie au 46 docteurs non recrutés arrêtés et détenus depuis le 21 décembre 2022 à la préfecture de Police.  C’est ça la côte d’Ivoire émergente.

 

VOCI LA LISTE DES DOCTEURS ARRÊTÉS, DÉTENUS DEPUIS LE 21 DECEMBRE ET CONDUITS A LA MACA CE 23 DECEMBRE 2022:

1- Dr DOGBA Mathieu

2- Dr OKPA Guy

3- Dr ABOA Nestor

4- Dr KOUASSI Kouamé Jean Baptiste

5- Dr KOFFI Allo Binjamin

6- Dre Konkobo Mariam

7- Dre BAMBA Sira

8-  Dr SABLÉ Alletouo Jean Pierre

9- Dr KONAN Kouadio Eugène

10- Dre TANO Ekra Kouamé

11- Dr GOUZA Martial

12- Dr GOHOU Serge

13- Dr OSEY Acho Brice

14-  Dr KOUAMÉ Kouadio Jean

15- Dre DIOMANDÉ Awa

16- Dre KOFFI Gisèle

17- Dre DAPA Joelle

18- Dr KOFFI Akesse Georges

19- Dr KOFFI Kouassi Jean Jacob

20- Dre N’ZI Marc Blandine

21- Dre KANDO Aney Marie Laure

22- Dr YAPI Assiri Paulin

23- Dr KOUA Kadio Attey Noël

24- Dr EDOUKOU Abekan

25- Dr BATAÏ N. Françis

26- Dr DAKOURI Dabo Arsène

27- Dr MAHAMADOU Ouattara

28- Dr TONDOU Adou Kobenan

29- Dr KOUADIO Kouamé Innocent

30- Dr BROU Brou Séraphin

31- Dr MAHAN Macado Romuald

32- Dr BINI Kouamé Emmanuel

33- Dr KOMADÉ Thierry

34- Dr YAO KOUAMÉ Gilles

35- Dr DIAKITÉ Amara

36- Dr OKA N’zué K. Christian

37- Dr RABÉ Toussaint

38- Dr ZAHORE Gagui

39- Dr KOUI Alain Michel

40- Dr DISSEKA William

41- Dr ROUGBO Paterne

42- Dr KOUGBO Meneké

43- Dr KOUAMÉ Aristide

44- Dr KOUADIO Claver Bah

45- Dr YAPI Latto Ruphin

46- Dr DIE Gnandé Romaric

 

 

A.Y

 

 

 

 

 

 

Commentaires

error: Content is protected !!