RTI : les directeurs Habiba Dembelé, D. Diabagaté et Cissé I. suspendus pour défaut de diffusion du message de nouvel an du Président Ouattara

La Radiodiffusion et télévision Ivoirienne (RTI) est sous pression. Son  directeur des journaux d’information (Habiba Dembelé), son Directeur Technique (D. Diabagaté) et son Directeur de Production (Cissé I.) sont suspendus. Une enquête est ouverte pour situer les responsabilités des uns et des autres sur le couac intervenu dans la diffusion du message du nouvel an du Président Alassane Ouattara à la RTI.

En effet, la première chaîne nationale (RTI1), la télévision nationale,  a diffusé maladroitement le discours à la nation du chef de l’État du 6 août dernier en lieu et place du discours du Nouvel an 2023.

 

A LIRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/MALI : les 46 soldats ivoiriens condamnés chacun à 20 ans et deux millions d’amende

 

Une faute grossière que le directeur général de la RTI, Fausseni Dembelé, n’a pas voulu passer en perte et profit.  Dans un communiqué publié sur la toile, ce lundi, il a procédé à la suspension de ces responsables de la chaine.

 

A LIRE AUSSI://AN 2023 : défense et sécurité, jeunesse et dotation de prêts aux PME, perspectives économiques, 46 soldats, transformation agricole, Ouattara fait le point 

 

Aussi, ces premiers responsables, à qui incombait cette responsabilité, endossent ce couac  de diffusion. D’où leur suspension  et le remplacement, à titre intérimaire, d’autres agents de la RTI.

RTI

 

A.Y

Commentaires

error: Content is protected !!