MONNAIE COMMUNE : Il n’est “techniquement pas évident” que l’Eco soit adoptée d’ici peu des pays de la CEDEAO, (Patrice Talon)


Le président de la République du Benin, Patrice Talon, a déclaré qu’il n’est “techniquement pas évident” que les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) puissent adopter l’Eco, monnaie unique d’ici 2020. C’était jeudi dernier, lors d’une interview accordée à France 24.


C’est un agenda politico-économique, mais les réalités de l’économie sont parfois en déphasage avec la volonté politique” a-t-il affirmé justifiant son opinion.

ALIRE AUSSI://SOMMET RUSSIE-AFRIQUE SOTCHI : Nathalie ”explose” et dénonce la françafrique où la France «avance sans bouger, porte des masques et considère l’Afrique comme sa propriété »

M. Talon a, à l’occasion de cette interview, levé le voile sur certaines irrégularités susceptibles d’empêcher l’effectivité de l’adoption de cette monnaie unique par les pays de la CEDEAO.

Pour lui, un calendrier pouvant instaurer le respect des critères de convergences par tous les pays, devra être préalablement fait avant de parler d’adoption de l’Eco.

A IRE AUSSI://CÔTE D’IVOIRE/ ECONOMIE : le FMI recrute du personnel en Afrique subsaharienne du 04 au 15 Novembre 2019

Car, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BECAO) aura la lourde charge de  gérer et de ré-dispatcher le stock financier de cette vaste zone qu’est l’UEMOA, une tache assez complexe.

Le président béninois a toutefois émis le souhait que la France se retire des structures de gouvernance monétaires des pays africains.

Il est à rappeler que l’adoption de cette monnaie unique est dépréciée par certaines populations africaines, qui ne trouvent et ne sont convaincues d’aucun motif judicieux, nécessitant l’adoption d’une nouvelle monnaie. Bien que rallant contre le franc CFA qu’ils qualifient d’assujettissant.

A LIRE AUSSI://GOUVERNANCE DE OUATTARA : La Cour des comptes dénonce un déficit de 103 milliards, des modifications budgétaires non conformes, des prévisions des ressources non réalistes, le poids de la dette

Concluant, il a déclaré que  même si nous n’y parvenons pas véritablement l’année prochaine, la volonté demeure, et nous souhaitons qu’un jour les pays de la CEDEAO puissent se retrouver tous au sein d’une même monnaie (…) ça viendra même si techniquement nous n’y parvenons pas encore l’année prochaine” exprimant son désir de voir les pays africains partager une monnaie commune.


Roxane-Amora

2 thoughts on “MONNAIE COMMUNE : Il n’est “techniquement pas évident” que l’Eco soit adoptée d’ici peu des pays de la CEDEAO, (Patrice Talon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.