LONDRES/ GUILLAUME SORO AU RHDP: ‘’Il ne faut pas instrumentaliser la religion, c’est trop dangereux , ce n’est pas bon, ça va diviser le pays »

L’ex-président de l’assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, a depuis Londres, appelé les autorités ivoiriennes à ne pas instrumentaliser la religion, qui est un sujet bien trop sensible, au risque de finir par bruler le pays, si cette situation perdure.

En effet, Guillaume Soro, qui a récemment dénoncé le fait que le pouvoir d’Abidjan l’ait traité de djihadiste auprès des autorités américaines, en ces termes « Moi, je suis chrétien catholique, si on doit chercher djihadiste là, c’est parmi eux-mêmes. Je n’ai jamais vu un chrétien catholique djihadiste », a été attaqué de tous les côtés.  Depuis les cyber-activistes du pouvoir jusqu’aux membres du RHDP.

Il aurait, dit-on, par ces propos, traiter les musulmans de djihadistes. Une accusation que Guillaume Soro botte en touche tout en accusant ces détracteurs d’être de ‘’petits malins’’, de vouloir diviser les ivoiriens et de brûler la Côte d’Ivoire.

« C’est quand j’ai dit que les musulmans sont des djihadistes ? Il ne faut pas instrumentaliser la religion, la religion c’est pour tout le monde. Et ça, c’est trop dangereux. Les gens veulent instrumentaliser la religion. Ils n’ont même pas peur de l’explosion de la Côte d’Ivoire. Quand vous partez dire ça dans les mosquées est-ce que c’est bien ? Le venin que vous semer dans les mosquées, ce n’est pas bon, ça va diviser le pays. Il faut arrêter ça ! On est en train de diviser la Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est aujourd’hui dans une situation de division plus qu’en 2010. Ce n’est pas normal. Je ne veux pas qu’on instrumentalise la religion », a dénoncé Guillaume Soro. Qui dit avoir tenu à clarifier cela, parce que des petits malins ont commencé à faire le tour des mosquées, pour l’accuser d’avoir traité les musulmans de djihadistes, chose qu’il n’a jamais dite.

C’est plutôt le journal Le Patriote, poursuit-il, proche du pouvoir, qui l’a traité de djihadiste, et qui essaie d’instaurer une guerre inter-religieuse dans l’esprit des ivoiriens par ses écrits. « C’est plutôt le journal PATRIOTE qui a titré que Guillaume Soro est un djihadiste. J’ai trois titres du PATRIOTE qui disent que je suis un djihadiste. Est-ce que quelqu’un a appelé le journal PATRIOTE pour lui dire, comme la radio des mille collines au Rwanda, tu es en train de préparer un génocide ? Personne n’a eu le courage de dénoncer ces écrits qui vont bruler la Côte d’ivoire. Ce qui touche aux fondements d’une nation on ne doit pas jouer avec. Je le dis parce que cela va diviser le pays. Ce n’est pas bon d’utiliser la religion, c’est trop sensible. La Côte d’Ivoire qu’on a connu est une Côte d’Ivoire Laïc, ou les musulmans, les chrétiens, les féticheurs et même les sorciers, vivent en paix. Ne venez pas gâter notre pays avec des trucs comme ça ! »,a déclaré l’ex-pan qui dit être entouré de musulmans.

Alors comment dire qu’il n’aime pas la religion musulmane ? Pour lui, ce débat ne mérite pas d’exister car il désir être candidat pour rassembler tous les ivoiriens. « Nous ce n’est pas une affaire de chrétien ou de musulman, je n’ai jamais dit je suis candidat du Nord et d’une religion, non ! non ! non ! Je m’appelle Guillaume Soro, je suis candidat au nom de GPS », a-t-il clamé.

Aussi, l’ex chef de la rébellion a appelé donc le RHDP, à sortir de ces jeux, et à désigner leur candidat qu’il compte battre en 2020. « Moi je suis candidat tout le monde le sait, donc au lieu de dire djihadiste et tout ça, désignez votre candidat, on va voir le quel les ivoiriens aime. Désignez votre candidat je l’attends pour le battre en 2020 », a-t-il conclu.


Jean Cyriel A

Commentaires