NAUFRAGE AU LARGE DE LA MAURITANIE : Plus de 53 morts en mer hier, 83 migrants survivants repêchés


Cinquante-huit migrants au moins sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie. Ils étaient partis de Gambie avec environ 150 personnes à bord avant que leur bateau ne sombre dans la soirée.


En attendant que les dirigeants africains apprennent à gouverner comme s’ils rendaient un culte à DIEU, que la justice soit équitable pour tous, que les richesses nationales ne soient pas kidnappées au profit d’un minuscule de personnes au pouvoir, la jeunesse africaine continuera de se noyer dans les eaux internationales. Ce fut le cas encore hier où un bateau de migrants a fait naufrage au large de la Mauritanie. A son bord environ 150 personnes. Cinquante-huit corps ont été retrouvés pour le moment et 85 survivants ont pu être secourus. Selon les survivants, le bateau qui a quitté la Gambie le 27 novembre et se dirigeait vers l’Espagne.

‘’ Cest une route qui était très fréquentée dans le temps, on n’en a pas entendu parler récemment. Et probablement, c’est peut-être à cause du fait qu’il y a encore plus de sécurité dans la Méditerranée et les passeurs de gens font ce qu’ils peuvent pour gagner de l’argent. Et ils essaient n’importe quelle route. C’est évidemment une route très dangereuse dans l’Atlantique Nord’’, déplore Leonard Doyle, porte-parole de l’OIM.

A LIRE AUSSI:// GABON: arrestation de Brice Laccruche, ex-directeur de cabinet du président Bongo

Et comme d’habitude ‘’ Il s’agissait pour l’essentiel d’immigrants irréguliers qui tentaient de rejoindre l’Espagne en provenance de Gambie’’ précise le ministère de l’Intérieur mauritanien.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a précisé que 83 passagers avaient réussi à rejoindre la côte à la nage.’’ Les autorités mauritaniennes coopèrent de façon efficace avec les agences présentes à Nouadhibou », a déclaré Laura Lungarotti, cheffe de mission de l’OIM en Mauritanie. « Notre priorité est de prendre soin des survivants et de l’apporter l’aide nécessaire’’, a-t-elle déclaré. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de Nouadhibou.


Josué A. avec Rfi

Commentaires