CONSEIL DES MINISTRES : la ligne de Bus Rapid Transit Yopougon-Bingerville en 2025 ; 1 133 278 tonnes de cacao et 92 259 tonnes de café produits en 2022; cinq milliards pour l’électrification de 72 000 ménages

Un Conseil des Ministres s’est tenu mercredi 1er février au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence du Président de la République, Chef de l’Etat. D’importants décrets, communications et lois ont été adaptés dont : un décret portant approbation et déclaration d’utilité publique du périmètre du projet de construction de la ligne de Bus Rapid Transit (BRT) entre Yopougon et Bingerville ; un projet de loi réduit, de deux (2) à un mois, le délai minimum de l’avis préalable requis auprès du Ministre de la Justice et du Bâtonnier de l’Ordre des avocats, par le Procureur de la République, pour la fixation de la date de l’ouverture de chaque session de jugement ; un financement de cinq milliards cent trois millions pour l’électrification de 72 000 ménages et d’un nombre équivalent de centres professionnels ; un décret portant attributions, organisation et fonctionnement de l’Institut National de Formation Judicaire, en abrégé  INFJ 

En savoir plus

ECONOMIE AFRICAINE : l’UE interdit l’importation de produits issus de la déforestation, comme le cacao, le café, le bois, l’huile de palme, le caoutchouc et le soja

Les pays africains producteurs de cacao, café etc. vont-ils payés le prix fort face cette nouvelle donne européenne, argument de chantage. Aussi la transformation des produits agricoles devient-elle une urgence pour les économies des pays africains dont la Côte d’Ivoire. Puisque  les entreprises importatrices, responsables des chaînes d’approvisionnement  des entreprises européennes vont désormais s’assurer, sinon exiger des pays africains la traçabilité via des données de géolocalisation des cultures. CIVNEWSAFRIK.NET vous propose l’article huffingtonpost.fr  en collaboration avec l’AFP.

En savoir plus

CACAO : le bras de fer entre multinationales et Abidjan ralentit le rythme de la campagne, seulement 200 000 tonnes de fèves achetées à fin octobre

Les traders internationaux et les chocolatiers limitent les achats de fèves en Côte d’Ivoire, arguant de la difficulté à trouver des volumes suffisants de cacao “durable” chez les exportateurs locaux auprès desquels ils doivent désormais s’approvisionner à hauteur de 20 %. Le Conseil Café Cacao a convoqué leurs représentants à Abidjan. C’est l’actualité de la campagne cacao 2022-2023 déchiffrée par Africa Intelligence dans une publication en date du 16 novembre 2022.

En savoir plus

CACAO/DRD/CROISADE CONTRE LES MULTINATIONALES : la Côte d’Ivoire et le Ghana poursuivent le combat, le Nigéria et le Cameroun en soutien bientôt

Après le boycott de la réunion de World Cocoa Foundation (WCF)  qui a eu lieu les 26 et 27 octobre à Bruxelles, «en raison d’un différend sur le différentiel d’origine ou prime pour les contrats de la campagne 2023/24», la Côte d’Ivoire maintient la pression. Aidé en cela par le Ghana et très prochainement les nouveaux adhérents du cartel du Cacao : le Nigéria et le Cameroun.

En savoir plus

CACAO/WCF : Abidjan et Accra boycottent le lobby des multinationales, le géant américain, Mondelez, réagit et met 600 millions USD sur la table

Les deux grands producteurs mondiaux de cacao, la Côte d’Ivoire et le Ghana, ont boycotté la réunion de World Cocoa Foundation (WCF)  qui eu lieu les 26 et 27 octobre à Bruxelles, «en raison d’un différend sur le différentiel d’origine ou prime pour les contrats de la campagne 2023/24», selon les régulateurs de cacao dans ces deux pays.

En savoir plus

PDCI-RDA : « les producteurs du cacao, café, hévéa, coton etc. contribuent à la création de la richesse, mais sont mal traités par le gouvernement »

Après le bureau Politique du 29 septembre, le PDCI-RDA a animé une conférence de presse ce mardi 4 octobre. La situation socio politique et économique dramatique du pays n’a pas échappé à l’analyse de du député Bredoumy Kouassi Soumaïla, coordonnateur général de grande cellule de la communication du PDCI-RDA. Ci-dessous les propos liminaires.

En savoir plus

COMMERCE INTERNATIONAL DU CACAO : la Côte d’Ivoire et le Ghana en guerre contre le chantage des multinationales

La Côte d’Ivoire et le Ghana ne veulent pas se laisser avoir par les manœuvres des multinationales intervenant dans le commerce et la transformation de fèves de cacao, qui veulent limiter leur influence sur le marché du cacao et veulent trouver une réponse coordonnée.

En savoir plus

PRIX D’ACHAT DU CACAO : les parlementaires de l’UE exhortent la Commission de l’UE à accroître les prix d’achat garantis aux producteurs ivoiriens et ghanéens

« Dans une lettre datée du 27 avril 2022, les parlementaires européens demandent à la Commission européenne d’accepter l’offre d’un accord des gouvernements du Ghana et de la Côte d’Ivoire pour instaurer un pacte économique pour un cacao durable. Cela doit être un préalable pour la « prochaine étape » des négociations de l’UE sur le cacao », note le communiqué de presse de Côte d’Ivoire-Ghana Cocoa initiative, transmis à la presse par Alex Assanvo, Secrétaire exécutif de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana

En savoir plus
error: Content is protected !!