SOMMET CEDEAO : Assimi Goïta refuse de quitter Bamako pour Accra ; les chefs d’Etats disent ‘’NON’’ à la présence de son ministre des Affaires Etrangères

Invité expressément à Accra par ses pairs à participer au sommet extraordinaire de la CEDEAO, le Président Assimi Goïta  décline l’offre  présentielle pour préférer la visioconférence. Censé  représenter le  Mali à Accra, le ministre des Affaires Etrangères, Abdoulaye Diop, n’y sera pas non plus.

En savoir plus

SANCTIONS CONTRE LE MALI : l’économie ivoirienne à l’épreuve de l’embargo de la CEDEAO

Réunis à Accra au Ghana à l’occasion du 4e sommet extraordinaire de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest le dimanche 9 janvier dernier, les chefs d’Etats et de gouvernements de l’organisation ouest-africaine ont pris des sanctions économiques les plus sévères contre le Mali.

En savoir plus

MALI : après sa victoire à la CEDEAO, la France se casse les dents à l’ONU; la dégringolade a-t-elle déjà commencé ?

Après les Chefs d’Etats et de gouvernement de la CEDEAO qui ont condamné le Mali à Accra, au Ghana, la France avait pris le relais au Conseil de Sécurité de l’ONU, les 10 et 11 janvier pour enfoncer le clou. Mais mal lui en a pris. Vu que l’Etat colon a essuyé un échec cuisant à lui infligé par la chine et la Russie qui opposé une fin de non-recevoir à la volonté française de faire valider ‘’ses sanctions’’ à une balle au niveau de l’ONU.  

En savoir plus
error: Content is protected !!