BURKINA-FASO : le capitaine Ibrahim Traoré officiellement Président du Faso, la suspension de la constitution levée (l’intégralité de la déclaration)

Au terme du coup d’Etat intervenu le 30 septembre 2022  et qui a consacré la démission  du lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba,  le 02 octobre,  le capitaine Ibrahim Traoré a pris la tête du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Ce mercredi 5 octobre 2022, l’Acte fondamental du Mouvement a été décliné. Le Capitaine Ibrahim Traoré assume désormais et officiellement les fonctions de Chef de l’Etat en attendant l’adoption de la Charte de la transition. La suspension de la Constitution est levée. Nous vous proposons l’intégralité de l’Acte fondamental.

En savoir plus

CÔTE D’IVOIRE/ ENIEME MODIFICATION ANNONCEE DE LA CONSTITUTION : deux questions pertinentes à Alassane Ouattara

Kean Zoh Sylvain, président de  l’Union des Masses Populaires (UMP) a réagi, ce 16 septembre 2021, au projet annoncé de modification de la Constitution que projette Alassane Ouattara. Sur son profil Facebook, le politique questionne cette énième volonté du chef de l’Etat de modifier la Constitution deux fois déjà révisée en l’espace de cinq ans.

En savoir plus

GUILLAUME SORO A LA CEDEAO, UA, ONU : “l’Ordre constitutionnel exige que Ouattara renonce à un 3ème mandat”

« L’ordre constitutionnel en Côte d’Ivoire exige que M. Ouattara renonce à un 3ème mandat. » martèle Guillaume Soro pour qui ceux de la communauté internationale qui refusent de voir le viol de la constitution ont tort.

En savoir plus

PRESIDENTIELLE/GNAMIEN : le parrainage a servi à casser des opposants, le pouvoir a choisi ses adversaires…il violera les résultats

« Le pouvoir a choisi ses adversaires. Il a violé la Constitution. Il violera nécessairement le résultat des élections », constate Gnamien Konan de [email protected] Nouvelle Côte d’Ivoire. Et comme Marcel Amon Tanoh, Mamadou Koulibaly, Albert Mabri Toikeusse, les jeunes loups de l’opposition, ont un seul grief après leur élimination par le Conseil constitutionnel pour insuffisance de parrainage

En savoir plus

CÔTE D’IVOIRE : d’une mauvaise Constitution à l’autre, le président a-t-il le droit d’en briguer un troisième

C’est une analyse de l’ivoirienne Véronique Tadjo. Elle qui s’interroge sur la constitution, le troisième mandat, mais aussi sur les interprétations qu’en font les hommes. Et ce, depuis l’annonce, jeudi 6 août, du président Ouattara de se présenter à un troisième mandat, et où le pays a enregistré des violences et des tensions.

En savoir plus

3ème MANDAT/SIDI TOURE ET KONE BRUNO: « C’est le premier mandat sous la troisième république », et pourtant…

Le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ne finira pas d’étonner ceux qui ont un minimum de bon sens. Hier, pendant la campagne pour le vote de cette constitution, tous étaient unanimes sur un point : « le président Alassane Ouattara ne peut pas se représenter pour un troisième mandat »

En savoir plus

3ème MANDAT DE OUATTARA : Déjà la contestation et le rejet ? Bonoua, Gesco, Bangolo Paris Trocadero lèvent le voile

En se déclarant candidat à un troisième mandat, le Président Alassane Ouattara vient de banaliser la constitution et de trahir la Nation Ivoirienne via le congrès des parlementaires réunis à Yamoussoukro. L’opposition et la société civile ivoiriennes écœurées se contiennent difficilement.

En savoir plus

3ème MANDAT : membre du Comité des Experts, auteur de la constitution, il dit « NON » et cite des témoins

Après avoir lu la sortie du Ministre Cissé Bacongo dans la presse ivoirienne de ce mercredi 29 Juillet 2020, un éminent membre du Comité des Experts qui a rédigé la constitution a bien voulu faire des révélations : « l’article 183 était juridiquement fondé pour soutenir l’impossibilité d’un 3e Mandat ».

En savoir plus
error: Content is protected !!