SITUATION SOCIOPOLITIQUE : des jours sombres en perspective pour des responsables de l’opposition ivoirienne

Pour Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et l’opposition ivoirienne significative, ce sont des jours sombres qui s’annoncent. Les signaux de décrispation du climat politique, émis plus en direction de la communauté internationale, que par souci d’une réelle volonté de réconciliation nationale, n’ont aucunement entamé la détermination de Alassane Ouattara à solder les comptes de la désobéissance civile d’octobre 2020.

En savoir plus

CÔTE D’IVOIRE : Soro appelle l’opposition à un état des lieux et tirer les leçons, « car le combat doit continuer »

Guillaume Soro et le GPS appellent l’opposition et son président Henri Konan Bédié à un état des lieux du combat pour la désobéissance civile sans complaisance à l’effet de tirer les leçons et relancer le noble combat « car la lutte doit continuer » Au-delà, ils félicitent le peuple ivoirien pour sa combativité contre le dictature du régime RHDP.

En savoir plus

DESOBEISSANCE CIVILE : « le combat continue jusqu’au respect de la Constitution par Alassane Ouattara »

 « Le combat continue donc, et ce, jusqu’au respect de la Constitution par Alassane Ouattara. » C’est la réponse de la Jeunesse de l’opposition à ceux qui voudrait voir levé le mot d’ordre de désobéissance civile.

En savoir plus

DESOBEISSANCE CIVILE : la BAD et les USA invitent à la vigilance et prudence ; les Nations unies suspendent les missions à Abidjan

Alors que la désobéissance prend le dernier virage que veut négocier la présidentielle du 31 Octobre, la Banque Africaine de développement, les Nations Unies l’ambassade et les Etats Unis conseillent la prudence et la vigilance à leurs employés et à leurs concitoyens américains.

En savoir plus

DAOUKRO: la CEI locale saccagée et le matériel informatique calciné ; des tirs nourris, deux colonnes de l’armée assiègent la ville

A moins de quatre jours de la tenue de la présidentielle ivoirienne, la crise préélectorale induite par le mot d’ordre de désobéissance civile, elle-même imposée par le viol de la constitution opéré par Alassane Ouattara, va crescendo. Objectif, contraindre le pouvoir au dialogue pour un report du scrutin. Ce matin, Daoukro, la ville du candidat Henri Konan Bédié, retient son souffle

En savoir plus

NON AU 3ème MANDAT/AFFI : déjà 67 morts,« Ouattara, un pyromane, un sorcier qui déshonore la fonction, le 31, il cessera de l’incarner »

67 morts, 211 interpellations, 32 fusils et 234 machettes saisis, 42 véhicules et 9 bien partis en fumée. C’est le bilan tragique des agressions barbares du régime Ouattara contre les manifestations contre le viol de la constitution et son troisième mandat imposé aux ivoiriens. A moins de cinq jour de l’élection présidentielle, le porte-parole de la plateforme des partis de l’opposition, Pascal Affi N’Guessan, dénonce cette répression sanglante et arbitraire de la désobéissance civile

En savoir plus

ALASSANE OUATTARA A Le Monde.fr : ce que ferai de Bédié, Gbagbo, Guillaume Soro et de la Constitution si je suis réélu

A une semaine de l’élection présidentielle, Alassane Ouattara, 78 ans, qui rempile pour un 3ème mandat décrié par l’Opposition qui a lancé un mot d’ordre de désobéissance civile, distribue dans une interview à la Monde.fr, les points et les sorts réservés à ses adversaires  politiques s’il est réélu. Ce, dans une campagne électorale émaillée de plus de 30 morts et destructions de biens. Morceaux choisis :

En savoir plus

DABOU/VIOLENCES : 16 décès, 67 blessés, 03 maisons d’habitation et une ferme avicole incendiées (Gouvernement)

« 16 décès ; 67 blessés ; 03 maisons d’habitation et 01 ferme avicole incendiées ; 10 véhicules de transport en commun incendiés ; plusieurs biens emportés dans le village de Agneby et Kpass ;  52 individus interpellés ; 12 fusils calibre 12 et 70 machettes saisis ». C’est le bilan des violences  dans le département de Dabou la semaine dernière

En savoir plus

CÔTE D’IVOIRE : désobéissance civile, transition ou élection, Soro peut-il bouleverser la présidentielle ?

A moins de dix jours de l’élection présidentielle pour laquelle sa candidature a été invalidée, et où la désobéissance civile ponctue l’élection présidentielle, Soro Kigbafory Guillaume demeure une énigme. Et pour cause. Il a de tout temps déclaré qu’il n’y aura pas d’élection le 31 octobre prochain tant que lui et les autres leaders recalés n’étaient pas candidats.

En savoir plus

PRESIDENTIELLE ET TUERIES : le CNDH préoccupé, invite le gouvernement et l’opposition au dépassement

Le Conseil National des droits de l’Homme (CNDH) suit avec une grande attention la situation socio politique. Aussi invite-t-il l’opposition à reconsidérer son mot d’ordre de désobéissance là où et le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour ramener tout le monde à la table du dialogue.  

En savoir plus