HENRI KONAN BEDIE A ALASSANE OUATTARA : « Le moment est venu de se parler et de se réconcilier »

Dans une correspondance, en date du août 2021,  au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, le président du PDCI-RDA estime que ; «  Le moment est venu de se parler et de se réconcilier » dans le cadre d’un dialogue politique inclusif. De son point de vue, la célébration du 61ème anniversaire de la fête de l’indépendance s’y prête. Il joint à sa correspondance, la liste des points à inscrire au menu de ces discussions.

En savoir plus

OUATTARA EN FRANCE : le dialogue politique piétine, Alassane Ouattara s’est envolé pour Paris

Le président Alassane s’est envolé pour Paris le vendredi 27 novembre alors que la crise préélectorale et postélectorale que vit la Côte d’Ivoire persiste. Même que le dialogue politique qu’il a lui-même initié est au point mort.

En savoir plus

DIALOGUE AVEC OUATTARA : quatre mandats d’arrêt internationaux contre Soro et son clan, Bédié annonce sa suspension et pose trois conditions pour sa reprise

le Président de la plateforme des partis et groupements politiques de l’opposition, Henri Konan Bédié, a annoncé la suspension du dialogue politique avec le Président Alassane Ouattara. Il donne cependant les trois conditions qui, si elles sont levées, permettront la reprise.

En savoir plus

DIALOGUE POLITIQUE/CEDEAO : Bédié et Affi dénoncent une manipulation, maintiennent la désobéissance civile jusqu’au retrait de Ouattara”

Suite au communiqué issu de la réunion du dialogue politique du 21 octobre qui suggère une rencontre Ouattara-Bédié et un poste de vice-président de la CEI au PDCI-RDA , les candidats Henri K. Bédié et Pascal AFFI dénoncent une manipulation et disent ne pas se reconnaissent nullement dans cette affirmation du gouvernement qui ne reflète en rien les discussions avec la délégation ministérielle de la CEDEAO. Aussi maintiennent-ils leur mot d’ordre de désobéissance civile, jusqu’au retrait de la candidature de Ouattara.”

En savoir plus

Présidentielle 2020 : « Le GPATE exhorte le gouvernement à aller à un processus électoral inclusif qui offre des garanties de stabilité »

Le Groupe de plaidoyer et d’actions pour une transparence électorale (GPATE) qui estime que le Gouvernement ivoirien possède les clés de l’apaisement du climat socio-politique. Aussi l’invite-t-il, une fois encore, à re-ouvrir le dialogue politique sur tous les sujets de désaccord afin de créer le consensus minimum permettant d’organiser des élections transparentes et inclusives dont les résultats seront acceptés par tous.

En savoir plus