CONSEIL DE SECURITE/ MALI : « Le Mali maintient ses accusations d’actes de duplicité, d’espionnage et de déstabilisation contre la France », A. Diop


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

« Le gouvernement du Mali renouvelle sa demande d’avoir une réunion spécifique du Conseil de sécurité qui lui donnera de présenter les preuves concrètes  d’actes de duplicité, d’espionnage et de déstabilisation dans la France à l’encontre du Mali y compris le partage du renseignement et le largage des matériel  au profit d’organisation criminelle qui sont à l’origine de l’insécurité et de  la violence contre les civils qui attendent du conseil de sécurité  qu’il assume sa principale mission de maintien de paix et de la sécurité internationale. Le mali dénonce la guerre par procuration qui lui est imposée tout comme les manœuvres  et les entraves  à la tenue de cette réunion spécifique. En tout état de cause, le mali se réserve le droit de recourir à la légitime défense  conforme à l’article 51 de la charte  et à la lettre en date du 15 août. Le Mali veut réévaluer notre coopération avec le groupe des experts des Nations Unies sur les sanctions  contre le Mali qui outrepasse son mandat

Nous savons qu’il s’agit de déclaration extrêmement grave pour lesquelles nous mettons en jeu la responsabilité et la crédibilité du Mali », a encore martelé ce mardi 18 octobre au Conseil de sécurité le Ministre de Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye DIOP, au nom du Mali.  

En savoir plus

MALI : le Gouvernement accuse l’armée française d’espionnage, de violation de son espace aérien et prend à témoin…


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

Un communiqué du ministre malien de l’Administration du territoire, publié ce mardi 26 avril 2022 a porté de graves accusations contre les forces françaises de l’opération Barkhane qui s’adonnent depuis un bon moment, à des activités qualifiées de subversif et d’acte d’espionnage. Il s’agit  survols de convois et de base de l’armée malienne par des drones et des aéronefs français et de leurs atterrissages sans autorisation sur le sol malien.

En savoir plus

FRANCE-GUINEE EQUATORIALE : Malabo applique la loi du Talion, Paris présente ses excuses


Deprecated: sanitize_url est obsolète depuis la version 2.8.0 ! Utilisez esc_url_raw() à la place. in /htdocs/wp-includes/functions.php on line 5211

La Guinée équatoriale applique la loi de réciprocité peu après la condamnation de son vice-président Teodoro N’guema Obiang Mangue dans l’affaire dite de biens mal acquis, en écrouant six (6) soldats français pour espionnage.

En savoir plus
error: Content is protected !!