ATTAQUE DE KOFOLO : les mauritaniens arrêtés, ont été libérés, faute de preuve (Procureur Adou Richard)

Dans un communiqué, le procureur Richard Adou soutient que les mauritaniens arrêtés, ont été libérés, faute de preuve. Et pourtant, selon le site panafricain, Jeune Afrique, cinq mauritaniens auraient été arrêtés dans le cadre des attaques terroristes en Côte d’Ivoire.

En savoir plus