CÔTE D’IVOIRE : Entre condoléances et programmes des obsèques, Gon Coulibaly célébré, pourtant…


Avec le décès du premier ministre Gon Coulibaly, le 8 juillet, les ivoiriens et les hommes politiques multiplient hommages et  gestes d’humanité.   


Les funérailles en Afrique, sont des occasions de réconciliation. Cette sagesse de la tradition africaine fonctionne par trop bien. Ce n’est pas cette période des funérailles de l’ex-premier ministre, Gon Coulibaly, qui fera mentir l’Afrique et la Côte d’Ivoire.

En effet, après le décret N°2020-564 portant déclaration de huit jours de deuil national allant du vendredi 10 juillet au vendredi 18 juillet, l’on sait à minima le programmes des obsèques du premier ministre Amadou Gon Coulibaly arraché à l’affection des ivoiriens et du RHDP le mercredi 8 juillet dernier.   

Ces huit jours de deuil sont marqués par la mise en berne du drapeau national sur tout le territoire national et les ambassades de Côte d’Ivoire à l’étranger.  Surtout un programme des obsèques qui part du mardi 14 juillet 2020  par un hommage de la nation au palais de la Présidence au vendredi 17 juillet (enterrement).

 Entre ces deux dates, le mercredi 15 juillet donnera au RHDP de rendre hommage à son président du directoire de 8h à 12h au palais des sports. A 14 H , la religion prendra la relève avec une prière mortuaire à la mosquée de la Riviera Golf à 13 H suivi du transfert  à Korhogo de la dépouille mortelle à 14 H.


A LIRE AUSSI: CÔTE D’IVOIRE : ce mercredi, les ultimes instants de Gon Coulibaly, ses deux dernières heures difficiles


Mais avant, les présentations des condoléances se sont multipliées. Surtout quand elles viennent des amis d’hier devenus des adversaires politiques

SEM. HENRI KONAN BEDIE :  « comme Grand serviteur de l’état, il reste un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques ».

« C’est avec une grande consternation que je viens d’apprendre le décès, survenu ce mercredi 08 juillet 2020, de Son Excellence Amadou Gon COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du gouvernement de la République de Côte d’Ivoire », note le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié qui ne manque pas de souligner que « son décès, inattendu ce jour, nous afflige profondément ».

Ajoutant pour décrire  le défunt « comme Grand serviteur de l’état, il reste un exemple de loyauté et de fidélité dans le respect de ses convictions politiques ».

Après quoi, il a  souligné : « en ces douloureux moments, je voudrais en mon nom personnel, de celui de ma famille et de mon parti, le PDCI-RDA, adresser mes sincères condoléances et ma compassion à son épouse, à ses enfants, et à sa famille.


Je voudrais, également, de façon particulière adresser mes sincères condoléances au Président Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire qui perd un fidèle et loyal collaborateur.

Que le Tout-Puissant fortifie ses enfants et son épouse pour qu’ils surmontent, dans la prière et le recueillement, cette pénible et douloureuse épreuve ».

GUILLAUME KIGBAFORY SORO : « Nos épouses et nos enfants se sont fréquentés depuis la longue traversée de désert des années 2002 en France. Ces liens n’ont jamais été érodés en dépit de l’atmosphère politique ambiante »

« J’apprends ce soir le décès du Premier Ministre de la Côte d’Ivoire M. Amadou Gon-Coulibaly avec qui j’ai partagé une longue fraternité. Même si ces temps-ci je n’ai pas eu l’opportunité de lui parler. À cet instant de grande tristesse pour ma famille et moi, nos pensées vont à l’endroit de son épouse et de ses enfants », note Guillame Soro

Précisant que « Nos épouses et nos enfants se sont fréquentés depuis la longue traversée de désert des années 2002 en France. Ces liens n’ont jamais été érodés en dépit de l’atmosphère politique ambiante


A LIRE AUSSI: CÔTE D’IVOIRE : les troupes des forces armées nationales en alerte


Au-delà, Guillaume Soro n’oublie pas le couple présidentiel « que je sais meurtri par ce subit décès, enfin  à la Côte d’ivoire, plus particulièrement à la région du Poro qui perd un de ses fils. Je présente mes sincères condoléances à chacun et à chacune ».

 EMMANUEL MACRON : « La France exprime sa solidarité indéfectible envers la Côte d’Ivoire et son peuple et continuera à s’engager, à ses côtés »

Le président de la République française, Emmanuel Macron, dit s’associer «  à l’immense tristesse du président Alassane Ouattara et présente ses condoléances au peuple ivoirien et à la famille du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Il salue la mémoire et le dévouement d’un grand serviteur de la Côte d’Ivoire, artisan de son redressement économique et ami fidèle de la France… La France exprime sa solidarité indéfectible envers la Côte d’Ivoire et son peuple et continuera à s’engager, à ses côtés sur la voie de la paix et de la réconciliation”.

Il faut espérer que ces propos apaisés continuent de meubler le jeu politique national parce que les uns et les autres auront compris l’impérieuse nécessité de mettre balle à terre une fois.


GK.

2 pensées sur “CÔTE D’IVOIRE : Entre condoléances et programmes des obsèques, Gon Coulibaly célébré, pourtant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CÔTE D’IVOIRE : Entre condoléances et programmes des obsèques, Gon Coulibaly célébré, pourtant…

par Civnewsafrik temps de lecture: 4 min
2