COTE D’IVOIRE : Premier ministre, secrétaire général de la présidence, voici les successeurs de Gon et de Patrick Achi


Après l’enterrement de l’ex premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, s’apprête à dévoiler le nom de son prochain premier ministre et surtout de son nouveau Secrétaire Général de la Présidence.


En effet, pour occuper le siège de la Primature, les noms de Hamed Bakayko et de Patrick Achi étaient en concurrence. Mais aux dernières informations, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara opterait pour celui qui a déjà été à ce poste, quoiqu’intérimaire.

Il se susurre même que l’intérim avait été efficace au point de le confirmer. Il s’agirait donc de Hamed Bakayoko qui coiffe au poteau Patrick Achi à ce poste.  Comme pour dire que le président Alassane Ouattara a décidé de nommer celui de ses fidèles qui le ressemble le plus en tout. 

Et pourtant les mauvaises langues ne manquent pas de dénoncer le tempérament de Golden boy, tout flambeur, affranchi des bonnes pratiques dans les relations professionnelles avec les autres ministres. Ce fut, semble-t-il le cas à un des tous premiers conseils de gouvernement qu’il a présidé en tant que premier ministre intérimaire. Et où il avait lancé aux membres du gouvernement : « la recréation est terminée, avec moi ça ne fonctionne pas comme ça ».


A LIRE AUSSI: TROISIEME MANDAT OU PAS : Alassane Ouattara a pris sa décision et s’en est ouvert à son premier cercle


Toute choses qui font que même au niveau du RHDP, des ministres influents issus du RDR sont contre une telle promotion. Malheureusement ils devront contre mauvais fortune faire bon cœur parce que jusqu’à nouvel ordre, c’est le choix du président Alassane Ouattara pour succéder à Amadou Gon Coulibaly.   

Ainsi Patrick Achi perd la primature, lui le haut cadre de l’administration qui ne saurait s’accommoder à un poste de vice-Président. Cependant il ne perd pas tout. Puisqu’il reste à son poste de secrétaire général de la présidence. Mais cette fois ci avec des prérogatives plus grandes.


A LIRE AUSSI:   PARRAINAGE ELECTORAL : Gnamien Konan s’interroge, invite la CEI à y renoncer, sinon à l’organiser en primaire, et fait trois propositions


Il serait un secrétaire général de la présidence plus puissant à l’image de son ami, l’ex secrétaire général de la Présidence, Amadou Gon Coulibaly, du temps du Programme présidentiel d’urgence (PPU). Parce qu’il cumulerait les charges de vice-président sans être nommé au poste. Daniel Kablan Duncan, l’ex vice-président de la république ayant rendu le tablier, le 13 juillet dernier. Encore que le président de la république, Alassane Ouattara, ne compte pas pourvoir ici et maintenant à ce poste.

Si ces nominations venaient à se confirmer, nul doute que la politique ivoirienne prendra un tournant décisif.


G.K

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COTE D’IVOIRE : Premier ministre, secrétaire général de la présidence, voici les successeurs de Gon et de Patrick Achi

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
0