FINANCEMENT DU COVID-19 : La task force de l’UA composée de Tidjane Thiam et de leaders africains, nommée


Le financement est l’un des défis majeurs de l’Afrique face à la crise sanitaire du COVID-19. La nomination des membres de l’Africa Covid Task Force (Thiam, Kaberuka, Trevor, Ngozi) semble être la formule choisie par Cyril Ramaphosa pour booster cette recherche de financement


L’Union africaine (UA) présidé par le Président Sud-africain, Cyriel Ramaphosa, a nommé l’ancien patron du Credit Suisse Tidjane Thiam, l’ancien ministre nigérian des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala, l’ancien ministre sud-africain des Finances, Trevor Manuel, et Donald Kaberuka, l’ancien président de la Banque africaine de développement envoyés spéciaux pour l’Afrique pour solliciter un soutien international pour aider le continent à faire face à l’impact économique du coronavirus.

Les envoyés spéciaux de l’UA seront chargés de « solliciter un soutien rapide et concret » promis par le G20, l’Union européenne et d’autres institutions financières, a indiqué l’UA dans un communiqué.

Ces institutions doivent soutenir les économies africaines qui sont confrontées à de sérieux défis économiques avec un plan de relance complet pour l’Afrique, y compris des paiements différés de dette et d’intérêts“, a ajouté le Sud-Africain, Cyril Ramaphosa. «Ils apportent une riche expérience et jouissent de relations de longue date au sein de la communauté financière internationale », a aussi fait savoir l’Union Africaine dans son communiqué.

En effet, le financement est l’un des défis majeurs de l’Afrique pour faire face à crise sanitaire dont les conséquences économiques sont importantes. Entre l’arrêt ou le ralentissement de l’activité de production, la problématique de l’emploi avec les montée du chômage technique), les pays africains doivent relever de nombreux défis économiques.

Après la rencontre avec les ministres des Finances, la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a estimé le besoin financier à 100 milliards de dollars. Les Etats ont rapidement commencé à négocier avec les bailleurs de fonds internationaux Et déjà, plusieurs institutions financières internationales ont commencé à débloquer les fonds.

QUI SONT CES ENVOYES SPECIAUX ?

TIDJANE THIAM :

Né le 29 juillet 1962 à Abidjan en Côte d’Ivoire, Tidjane Thiam est un banquier franco-ivoirien. Il a occupé le poste de directeur général de Credit Suisse1. 4 années durant lesquels il ramène la banque à une situation de profitabilité2.

Diplômé de l’École polytechnique et de l’École des mines de Paris, il rejoint McKinsey & Company en qualité de consultant en management de 1986 jusqu’en 19943. De 1994 à 1999, il retourne en Côte d’Ivoire comme directeur général du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), rattaché directement au Premier ministre et au Président. À partir de 1998, il est à la fois président du BNETD et ministre du Plan et du Développement.

Après le coup d’État de 1999 en Côte d’Ivoire, il retourne dans le secteur privé, d’abord chez McKinsey à Paris de 2000 à 2002, avant d’intégrer l’équipe dirigeante d’Aviva et enfin, de rejoindre Prudential. De septembre 2009 à juin 2015, il dirige le groupe d’assurances Prudential, ce qui fait de lui le premier dirigeant noir d’une entreprise du FTSE 1003. Tidjane Thiam est également membre de l’Africa Progress Panel, une fondation basée à Genève.

Il est un grand financier, mais surtout un pragmatique qui défend des solutions africaines pour un développement africain

DONALD KABERUKA :

Né le 5 octobre 1951, Donald Kaberuka est un économiste rwandais et l’ancien président de la Banque africaine de développement. Il a été élu le 21 juillet 2005 contre son adversaire le Nigérian Olabisi Ogunjobi. Il succède ainsi au Marocain Omar Kabbaj qui présidait la Banque depuis 1995. Il a été réélu pour un second mandat en mai 2010. Akinwumi Adesina lui succède à la tête de cette institution depuis le 1er septembre 2015.

Donald Kaberuka a été ministre des finances et de la planification économique du Rwanda de 1997 à 2005. Il est diplômé de l’université de dar es salaam en Tanzanie, et de l’université de Glasgow au Royaume-Uni. Il est économiste spécialiste de la finance internationale.

Il a lancé le 21 octobre 2007 le Blog « Idées pour le développement » aux côtés de Josette Sheeran, Jean-Michel Severino, Kemal Dervis, Pascal Lamy, Abdou Diouf et Supachai Panitchpakdi. Il y dialogue avec eux et avec les internautes sur des sujets consacrés au développement : réduction de la pauvreté, développement économique, réchauffement climatique…

En 2009, sous son impulsion, la BAD accorde 8,8 milliards d’euros de prêts et dons. La BAD devient alors le premier organisme de financement du développement en Afrique. La stratégie de Donald Kaberuka est de renforcer le secteur privé et investir dans les infrastructures, notamment de transport et d’énergie, pour accroître l’intégration régionale1.

En 2015, Donald Kaberuka est le principal candidat à la direction d’une Agence africaine pour l’électrification, en étant soutenu à l’unanimité par les dirigeants de l’Union africaine malgré quelques réticence de la part notamment du président Tchadien. La création de cette agence s’inscrit dans une démarche plus large initié par l’ancien ministre français Jean-Louis Borloo en 2014. Cette Agence devrait voir le jour en 2017

Son arrivée dans la Task force africaine contre le Covid-19 n’est pas le fait du hasard. Depuis mai 2019, Donald Kaberuka préside le conseil d’administration du Fonds Global, une organisation, dont les missions sont de lutter contre le paludisme, la tuberculose et le sida, des pathologies qui sont quasi endémiques et font des ravages en termes de vies humaines en Afrique.

NGOZI OKONJO-IWEALA :

 experte de la finance pour le développement, à la tête d’une organisation spécialisée dans la prévention des épidémies, elle est née le 13 juin 1954 à Ogwashi-Ukwu, dans le delta du Niger d’une professeur de sociologie et d’un professeur d’économie, ses parents sont des chefs traditionnels, avec rang royal.

Ministre des Finances du Nigeria au début des années 2000 où elle s’attelle à réduire la corruption et la dette publique, elle devient directrice générale de la Banque mondiale à la fin de ces mêmes années 2000, mais elle échoue à en prendre la présidence. Elle redevient ministre des Finances de son pays jusqu’en 2015.

Elle préside depuis 2015, le conseil d’administration de Gavi Alliance, une organisation qui revendique la protection des populations des pays pauvres contre des épidémies, par le moyen des campagnes de vaccination.

MANUEL TREVOR

Il est né en 1956. C’était un homme politique d’Afrique du Sud, membre de l’ANC, député (1994-2014), ministre du commerce et de l’industrie (1994-1996) dans le gouvernement Mandela puis ministre des finances de 1996 à 2009 dans les gouvernements de Nelson Mandela, de Thabo Mbeki et de Kgalema Motlanthe ainsi que ministre de la Présidence, chargé de la planification au sein du premier gouvernement Zuma (2009-2014).

La réputation de Manuel Trevor va au-delà de son pays, l’Afrique du sud. En 2011, son nom avait circulé dans les milieux de la finance internationale, pour succéder au français Dominique Straus-Khan, à la tête du Fonds Monétaire International (FMI). Son passage comme ministre des finances a été fortement remarquée, non seulement parce qu’il a su redonner de la croissance à son pays, mais aussi parce qu’il est parvenu à réduire sensiblement les inégalités qui existaient dans le pays et à contenir au mieux des tensions sociales explosives. Il préside aujourd’hui le conseil d’administration d’Old Mutual. C’est la plus grosse institution d’assurance-vie en Afrique. C’est aussi le plus gros investisseur institutionnel du continent noir. M. Trevor permettra donc de mobiliser un réseau direct de 160 entreprises et holdings africaines et non africaines. Et indirectement, le groupe d’assurance a un portefeuille d’investissement

A.Y

99 pensées sur “FINANCEMENT DU COVID-19 : La task force de l’UA composée de Tidjane Thiam et de leaders africains, nommée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FINANCEMENT DU COVID-19 : La task force de l’UA composée de Tidjane Thiam et de leaders africains, nommée

par Civnewsafrik temps de lecture: 5 min
99