NON AU 3ème MANDAT ET REPRESSION : la CEDEAO dit être préoccupée par les évènements violents et dit suivre l’évolution sociopolitique


Avec l’annonce de la candidature anticonstitutionnelle de Alassane Ouattara, c’est à croire que la foudre s’est abattue sur l’opposition ivoirienne qui conteste cette candidature au prix de plus d’une dizaine de mort déjà, plus d’une centaine de blessés, des destructions des biens des supposés financiers de l’opposition. Restée silencieuse depuis, la CEDEAO vient de retrouver la voix. Elle dit être préoccupée par les évènements violents des jours précédents et ceux de Bonoua, Divo qui ont même induit des couvre-feu. Au-delà, la CEDEAO dit suivre la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire dans la perspective de l’élection présidentielle.


Voici le communiqué de la CEDEAO

A.Y

45 pensées sur “NON AU 3ème MANDAT ET REPRESSION : la CEDEAO dit être préoccupée par les évènements violents et dit suivre l’évolution sociopolitique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NON AU 3ème MANDAT ET REPRESSION : la CEDEAO dit être préoccupée par les évènements violents et dit suivre l’évolution sociopolitique

par Civnewsafrik temps de lecture: <1 min
45