NON AU 3ème MANDAT : “le président OUATTARA est frappé de plein fouet par l’alinéa 1 de l’article 55 . Il est , je le répète, inéligible !” “, Martin Bléou


La lecture combinée des articles 55 et 183 sont un arsenal infranchissable par Ouattara. « Mieux l’alinéa 1 de l’article 55 frappe de plein fouet le président Ouattara », martèle à nouveau le Professeur agrégré Martin Bléou


” Hélas avec ces perfides et avides de pouvoir,  la nouvelle république commence avec l’élection du président. Et non avec l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution. Ce qui est une incongruité supplémentaire. 

 En somme, si l’on suit leur raisonnement le président OUATTARA  a exercé un mandat illégal de 2016 à 2020  . Étant donné qu’il n’a pas été réélu après 2016 dès la promulgation de la nouvelle constitution qui institue la  nouvelle république .C’est du vrai charlatanisme juridique propre à ces gens dépourvus  de scrupule qui déshonorent nos institutions  .

 Les Ivoiriens doivent se battre pour préserver leurs acquis démocratiques  dont l’alternance au pouvoir qui est  consacrée par la limitation des mandats présidentiels à deux . Ce principe étant reste inchangé dans les deux constitutions, le président OUATTARA  est frappé de plein fouet par l’alinea 1de l’article 55 . Il est, je le répète,  inéligible ! ” 

Professeur Martin Bleou,  

Agrégé de droit public et sciences politiques 

Ancien ministre de la sécurité intérieure

276 pensées sur “NON AU 3ème MANDAT : “le président OUATTARA est frappé de plein fouet par l’alinéa 1 de l’article 55 . Il est , je le répète, inéligible !” “, Martin Bléou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NON AU 3ème MANDAT : “le président OUATTARA est frappé de plein fouet par l’alinéa 1 de l’article 55 . Il est , je le répète, inéligible !” “, Martin Bléou

par Civnewsafrik temps de lecture: 1 min
276