NON AU 3ème MANDAT: Yopougon, Anyama etc. manifestent…la SOTRA suspend ses services sur Yopougon


Et c’est reparti avec les manifestations à Yopougon, Anyama, Bangolo ce lundi 14 septembre 2020 contre le troisième mandat. Ce sont des rues barrées avec branches d’arbre et des pneus en feu et malheureusement un bus brûlé à Yopougon. Toutes choses qui ont amené les responsables de la Sotra à suspendre toutes les dessertes avec la plus grande commune de Côte d’Ivoire.


En effet, alors que l’on croyait à la fin des manifestations de rue portant contestation du viol de la constitution avec le troisième mandat du président de la république sortant, le désormais candidat du RHDP, Alassane Ouattara ; la veille de la publication de la liste définitive des candidats qui seront autorisés à compétir par le Conseil Constitutionnel vient raviver les flammes.

A LIRE AUSSI:// INELIGIBILITE DE OUATTTARA: le barreau ivoirien met le juge constitutionnel face à son serment « d’indépendance et d’impartialité »

Le Conseil Constitutionnel, au regard du code électoral, a jusqu’à cette fin de semaine au plus tard pour donner à la Côte d’Ivoire la liste officielle et définitive des candidats admis à participer à la présidentielle de 2020.

L’opposition a saisi le Conseil Constitutionnel par trois courriers (PDCI-RDA/GPS, EDS, FPI) à l’effet de rejeter la candidature du Président sortant qui serait une candidature inconstitutionnelle.

A LIRE AUSSI:// PRESIDENTIELLE 2020 : Pourquoi Bédié, Soro, Affi et Ouégnin demandent au Conseil Constitutionnel de rejeter la candidature de Ouattara

Depuis le 6 août, date de l’annonce de sa candidature, l’opposition ivoirienne et la société civile battent le pavé.

A l’opposé, le gouvernement et le régime en place ont sorti le bâton avec une répression systématique. Au bilan, ce sont plus d’une dizaine de morts, plus d’une centaine de blessés et de nombreuses incarcération dont celle de Pulchérie Gbalet, les femmes de Générations Peuples Solidaires (GPS), la délégation GPS du Nord forte de 22 membres etc.

C’est dans cette logique que s’inscrivent ces manifestations de ce lundi 14 septembre 2020 qui ont occasionné des voies barrées avec des troncs d’arbre, des pneus en feu, un bus vandalisé puis brûlé etc.  Les sapeurs-pompiers venus en renfort pour sauver le bus de la Sotra ont essuyé les jets de pierre des manifestants qui ont endommagé les pare-brise d’un des deux véhicules et soufflant les vitres de l’autre.    


A.Y

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NON AU 3ème MANDAT: Yopougon, Anyama etc. manifestent…la SOTRA suspend ses services sur Yopougon

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
0