PREMIER MINISTRE : Bictogo s’oppose, des ministres RDR pro Gon menacent de démissionner, Hamed Bakayoko en danger ; Tiémoko Meyliet Koné consulté


Pourrait-il dévoilé le nom de Hamed Bakayoko comme celui de son Premier ministre ? Pas si sûr. Le chef de l’État ivoirien multiplie les consultations alors qu’il est pris en tenaille entre les ministres RDR pro-Gon et Adama Bictogo qui, pour une fois ne menace pas d’arracher des tabourets, mais de prendre d’autres pour lui-même.


« Selon nos informations, Alassane Ouattara avait révélé la semaine dernière à des visiteurs du soir son intention de nommer Hamed Bakayoko au poste de Premier Ministre, après les obsèques de Amadou Gon Coulibaly (“AGC”). Il avait également fait part de sa décision à ce dernier. Le ministre de la Défense avait occupé cette fonction par intérim durant deux mois, lorsque AGC était hospitalisé, puis en convalescence à Paris.

« Entrevue houleuse au Palais »

 Mais cette décision se heurte actuellement à des oppositions internes au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), certains caciques étant défavorables à la nomination d’Hamed Bakayoko.

Si ce dernier était choisi, Adama Bictogo, homme d’affaires et directeur exécutif du RHDP, exige pour lui-même le poste de président du directoire, une fonction pourtant toujours occupée par le Premier ministre, depuis la création de ce parti unifié en juillet 2018. Le secrétaire général de la présidence et des ministres siègent en effet au sein de ce directoire. Le 20 juillet, Alassane Ouattara a organisé une réunion au Palais présidentiel avec Hamed Bakayoko et Adama Bictogo. Cette entrevue a été houleuse entre ces deux hommes.

« D’autres personnalités sont pressenties pour diriger le gouvernement : Tiémoko Meyliet Koné, le gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) qui séjourne actuellement à Abidjan ou  Lambert Feh Késsé, l’ancien directeur général des impôts »

De plus et toujours selon nos informations, des ministres très proches du défunt chef du gouvernement ont discrètement passé un message à Alassane Ouattara, afin de lui faire part de leur souhait de démissionner si Hamed Bakayoko venait à être nommé. Afin de préserver la cohésion encore très fragile au sein du RHDP, le chef de l’État préfère pour le moment prendre son temps. Outre Hamed Bakayoko et Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence, d’autres personnalités sont pressenties pour diriger le gouvernement. Il s’agit de Tiémoko Meyliet Koné, le gouverneur de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) qui séjourne actuellement à Abidjan ou encore Lambert Feh Késsé,

LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PREMIER MINISTRE : Bictogo s’oppose, des ministres RDR pro Gon menacent de démissionner, Hamed Bakayoko en danger ; Tiémoko Meyliet Koné consulté

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
0