PRESIDENTIELLE 2020/GNAMIEN KONAN A OUATTARA : “Vouloir un 3e mandat, c’est le crime de haute trahison”


Le président de la Nouvelle Côte d’Ivoire (NCI), Gnamien Konan, a invité Alassane Ouattara à surseoir à un troisième mandat qui serait “violer la Constitution, s’exposer à commettre le crime de haute trahison”. C’était ce jeudi 23 juillet au cours d’une conférence de presse au siège du parti à Abidjan Cocody,


” Vouloir violer la Constitution, c’est s’exposer à commettre le crime de haute trahison. C’est conduire le pays dans l’impasse, dans le chaos, car nous n’accepterons pas cette énième forfaiture“, a-t-il dit, ajoutant : “Si le président Ouattara aime la Côte d’Ivoire, ce dont je ne veux en douter, qu’il se conforme pour une fois au respect de la loi fondamentale”, lors de la signature dun protocole d’accord de la NCI avec un mouvement de la société civile dénommé Rassemblement des fiers Ivoiriens pour la paix.

Alassane Ouattara après son accession à la magistrature suprême en 2011, suite à la crise post-électorale qui a fait officiellement 3000 morts, pour un premier mandat, a été élu en 2015 pour un second mandat.

Le chef de l’État avait affirmé: ” Je vous annonce solennellement que j’ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle du 31 octobre 2020 et de transférer le pouvoir à une jeune génération”, devant les parlementaires du Sénat et de l’Assemblée nationale réunis en congrès extraordinaire en mars passé dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro.

Plusieurs cadres du Nord dont des élus du parti au pouvoir, le Rhdp, ont en début de semaine, invité le président sortant à se porter candidat sous la bannière dudit parti en lieu et place de Amadou Gon Coulibaly, décédé le 8 juillet dernier.

“Je prie Dieu pour qu’il l’inspire fortement à prendre la bonne décision, celle du respect de la Constitution, notre fétiche commun. Notre pays et le président de tous les Ivoiriens valent mieux que cette agitation folklorique de l’autre siècle, orchestrée par une minorité de corrompus accrochés à ses prébendes”, a indiqué M. Konan.

Selon lui: ” Le président Ouattara est inéligible pour un troisième mandat. La Constitution de 2016 interdit formellement, en son article 183, un troisième mandat au président Ouattara. C’est la lettre de la loi fondamentale. Elle est à respecter, point”.

Les futurs candidats à la présidentielle prochaine ont, à compter du 16 juillet jusqu’au 31 août pour faire acte de candidature, en vue des élections qui devraient se tenir en octobre prochain, selon la Constitution de 2016.


Alain T.

Une pensée sur “PRESIDENTIELLE 2020/GNAMIEN KONAN A OUATTARA : “Vouloir un 3e mandat, c’est le crime de haute trahison”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PRESIDENTIELLE 2020/GNAMIEN KONAN A OUATTARA : “Vouloir un 3e mandat, c’est le crime de haute trahison”

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
1