REGION D’ABIDJAN : « Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet »


Le préfet hors grade, préfet de région, Vincent Toh Bi Irié, avait-il vraiment démissionné ? Etait-il en partance pour la primature comme annoncé par les officines du RHDP ? L’intéressé met lui-même fin à toute supputation et confirme sa démission


« Le Mercredi 26 Août 2020, j’ai présenté ma démission à ma hiérarchie. Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : Merci et… au revoir », a écrit sur sa page facebook, Vincent Toh Bi Irié, préfet de région des lagunes et Préfet du département d’Abidjan.

« Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan », une phrase qui met en lumière le fossé du désaccord qui allait grandissant entre le préfet et sa hierarchie et le régime RHDP.

Et la goutte d’eau qui allait faire déborder le vase a été les manifestations « Non au 3ème Mandat » et la répression inappropriée qui s’en est suivie.  Il faut croire que le jeune Préfet de région, à qui il revenait de coordonner la sécurité du grand Abidjan, n’a pas accepté de se faire tordre le bras. Une répression disproportionnée avec des policiers marchant main dans la main avec des hors la loi pour attaquer des citoyens exprimant leur liberté de manifester.

A LIRE AUSSI ://REGION D’ABIDJAN : le Préfet Vincent Toh Bi Irié a démissionné

Toutes choses qui ont engendré hélas des morts et des dizaines de blessés et d’importants dégâts matériels.  Ce qui devrait arriver arriva. Et sa démission, dans cette période « trouble », montre à souhait le chemin de la responsabilité administrative.

Cet ancien énarque, directeur de cabinet d’Hamed Bakayoko au ministère de l’Intérieur, nommé préfet de la région des Lagunes, préfet d’Abidjan, par le Président Alassane Ouattara, en 2018, ne pouvait que prendre du recul.

Une fois n’est pas coutume, sa démission confirmée par ses propres soins, sonne comme une alerte pour tous ceux qui occupent des fonctions d’Etat et qui se complaisent à ramer à contre-courant de la justice et de la loi fondamentale.

Merci… « commandant »…et au revoir… pour mieux retrouver la Côte d’Ivoire.


A.Y

Une pensée sur “REGION D’ABIDJAN : « Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

REGION D’ABIDJAN : « Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet »

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
1