THE GUARDIAN, UN JOURNAL BRITANNIQUE : Pourquoi Ouattara a-t-il peur de laisser le pouvoir ? Va-t-il déclencher le chaos ?


Pourquoi Alassane Ouattara a-t-il peur de laisser le pouvoir ? Va –t-il déclencher le chaos ? ce sont les questions auxquelles ‘’The Guardian’’ dans un article paru sur son site d’informations, au Royaume Uni, l’un des plus lus au monde apporte des réponses. Non sans dénoncer ce « troisième mandat inconstitutionnel qui est un choc pour le reste du monde ». Avant de s’interroger : « la communauté internationale va-t-elle agir à temps afin d’éviter un conflit post-électoral qui pourrait se transformer en guerre civile ? »


La tentative d’Alassane Ouattara de s’accrocher à un troisième mandat pourrait rendre certaines parties du pays ingouvernables.

Des protestations s’élèvent contre la décision de Ouattara de faire un troisième mandat.

Le Président de la Cote d’Ivoire a provoqué une colère qui a entrainé une effusion de sang dans les rues d’Abidjan lorsqu’il a annoncé qu’il se présenterait pour un troisième mandat.

Les tensions montent dans le pays après des mois de violence en rapport avec les élections contestées de 2010.

« Alors pourquoi Ouattara a maintenant si peur de laisser le pouvoir ? Pourquoi n’a-t-il pas fièrement permis à la Cote d’Ivoire d’avoir sa toute première passation de pouvoir paisible.  Ce qui aurait été son plus grand héritage, neuf ans après une guerre civile sanglante ? »

Il y a seulement cinq mois que Mr Ouattara, âgé de 78 ans annonçait sa retraite et le « transfert du pouvoir a une nouvelle génération ».

Alors pourquoi Ouattara a maintenant si peur de laisser le pouvoir ? Pourquoi n’a-t-il pas fièrement permis à la Cote d’Ivoire d’avoir sa toute première passation de pouvoir paisible.  Ce qui aurait été son plus grand héritage, neuf ans après une guerre civile sanglante ?

A LIRE AUSSI:// NON AU 3ème MANDAT : « la police a permis à des « microbes » armés de machettes d’attaquer des manifestants », Amnesty

Et s’il devient un autre président à vie, contre la constitution, combien de personnes vont vivre des moments difficiles et des crises plus graves ? Telles sont les questions saillantes que se posent beaucoup d’Ivoiriens, et à juste titre.

S’accrocher au pouvoir n’est pas propre à la Cote d’Ivoire. C’est une tendance croissante à travers le continent qui entraine le chômage, les conflits, le déclin économique et le non-respect des droits de l’homme.

Ce qui rend la décision de Ouattara de briguer un troisième mandant inconstitutionnel, et particulièrement troublante, est le fait que le climat politique actuel est délétère.

« La décision de Ouattara de briguer un troisième mandat inconstitutionnel est un choc pour le reste du monde. La communauté internationale va-t-elle agir à temps afin d’éviter un conflit post-électoral qui pourrait se transformer en guerre civile ? »

Une guerre civile à grande échelle pourrait avoir lieu dans les régions sud-est du pays. […]

La décision de Ouattara de briguer un troisième mandat inconstitutionnel est un choc pour le reste du monde. La communauté internationale va-t-elle agir à temps afin d’éviter un conflit post-électoral qui pourrait se transformer en guerre civile ?

A LIRE AUSSI://NON AU 3ème MANDAT : l’opposition réunie (CDRP, EDS, GPS, LIDER ET URD) marche dès ce vendredi 21 août, dans le tout le pays

Ouattara qui bénéficie toujours du soutien de la France est défiant, ce qui fait de lui le dernier d’une longue lignée de dirigeants africains qui repoussent les limites de mandats imposées par la constitution en vue d’être président à vie.

Il se croit indispensable, et croit qu’aucun des 25 millions d’Ivoiriens ne peut faire le travail mieux que lui.

« Ouattara ne veut pas quitter le pouvoir car il ne fait pas confiance à son entourage et s’inquiète des accusations de détournements de fonds contre son gouvernement. Les entreprises que lui et sa famille ont créés en Côte d’Ivoire et à l’étranger leur ont rapporté des millions de dollars ».

En plus de cette crise et des problèmes de sécurité, s’ajoute le refus de Ouattara de reformer la commission électorale – longtemps considérée comme biaisée en sa faveur.

Ouattara ne veut pas quitter le pouvoir car il ne fait pas confiance à son entourage et s’inquiète des accusations de détournements de fonds contre son gouvernement. Les entreprises que lui et sa famille ont créés en Côte d’Ivoire et à l’étranger leur ont rapporté des millions de dollars.

La question de savoir si les Ivoiriens continueront de protester dans les rues de manière pacifique pour demander son départ du pouvoir est une question ouverte.

Ce qui est clair concernant la décision inconstitutionnelle de Ouattara de briguer un troisième mandat est que l’avenir de la Cote d’Ivoire et de la sous-région est en danger.

Source:

https://www.theguardian.com/global-development/2020/aug/20/will-ivory-coasts-president-for-life-unleash-chaos

3 pensées sur “THE GUARDIAN, UN JOURNAL BRITANNIQUE : Pourquoi Ouattara a-t-il peur de laisser le pouvoir ? Va-t-il déclencher le chaos ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

THE GUARDIAN, UN JOURNAL BRITANNIQUE : Pourquoi Ouattara a-t-il peur de laisser le pouvoir ? Va-t-il déclencher le chaos ?

par Civnewsafrik temps de lecture: 3 min
3