TRANSFERT DE FONDS DES MIGRANTS : une chute de 20% prévue (Banque mondiale)


La Banque Mondiale (BM), a récemment annoncé dans un communiqué que les envois de fonds des migrants dans le monde devraient chuter d’environ 20 % cette année. Ce, en raison de la pandémie du coronavirus (covid-19) qui  plombe l’économie mondiale.


Selon la Banque Mondiale, ces revenus de l’étranger qui participent fortement à l’allégement de la pauvreté, l’amélioration de la situation nutritionnelle, la hausse des dépenses d’éducation et autres dans les pays à revenu faible et intermédiaire, sont imputables  à un fléchissement des salaires et de l’emploi des travailleurs migrants. Ceux-ci sont particulièrement exposés aux pertes de revenu et d’emploi en cas de crise économique dans les pays d’accueil.
Les envois de fonds vers l’Afrique et le monde devraient chuter dans toutes les régions où œuvre le Groupe de la Banque mondiale. avec un recul particulièrement marqué en Europe et en Asie centrale (27,5 %), devant l’Afrique subsaharienne (23,1 %), l’Asie du Sud (22,1 %), le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (19,6 %), l’Amérique latine et les Caraïbes (19,3 %) et l’Asie de l’Est et le Pacifique (13 %). « Les remises migratoires sont une source vitale de revenus pour les pays en développement. La récession économique causée par la pandémie de COVID-19 met sérieusement à mal la capacité des migrants à envoyer de l’argent chez eux et rend d’autant plus importante la nécessité d’accélérer la vitesse de rétablissement des économies avancées », a laissé entendre David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale. Avant d’ajouter que ; « les envois de fonds des migrants aident les familles à assurer leurs dépenses alimentaires et de santé et à subvenir à leurs besoins essentiels. Alors que le Groupe de la Banque mondiale déploie des mesures rapides et d’envergure pour soutenir les pays, nous nous efforçons de maintenir les canaux de circulation de ces fonds pour préserver l’accès des communautés les plus démunies à ces biens vitaux.»

Lui emboitant le pas, le chef du programme KNOMAD, Dilip Ratha, a préconisé la prise de mesures rapides ; « pour faciliter l’envoi et la réception de cet argent » qui « pourraient apporter une aide particulièrement bienvenue aux migrants et à leurs familles. Cela implique notamment de considérer les services de transfert comme essentiels et de les rendre plus accessibles aux migrants.»

Par ailleurs, la Banque mondiale table  sur l’année 2021 pour un redressement effectif des transferts d’argent. Ce, dans le but d’atteindre 470 milliards de dollars, soit une progression de 5,6 %.


Jean Cyriel A  

104 pensées sur “TRANSFERT DE FONDS DES MIGRANTS : une chute de 20% prévue (Banque mondiale)

  • 27/07/2020 à 01:10
    Permalink

    I’m pretty pleased to find this website. I need to to thank you for ones time for this particularly wonderful read!! I definitely savored every little bit of it and I have you book-marked to see new stuff on your site.

    Répondre
  • 27/07/2020 à 01:10
    Permalink

    I’m impressed, I have to admit. Seldom do I come across a blog that’s both educative and entertaining, and without a doubt, you’ve hit the nail on the head. The problem is something which too few men and women are speaking intelligently about. Now i’m very happy I stumbled across this in my search for something regarding this.

    Répondre
  • 27/07/2020 à 00:34
    Permalink

    You’ve made some really good points there. I looked on the internet to learn more about the issue and found most individuals will go along with your views on this website.

    Répondre
  • 27/07/2020 à 00:16
    Permalink

    Spot on with this write-up, I seriously believe this amazing site needs much more attention. I’ll probably be back again to read through more, thanks for the info!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TRANSFERT DE FONDS DES MIGRANTS : une chute de 20% prévue (Banque mondiale)

par Civnewsafrik temps de lecture: 2 min
104